Le Petit Monde des Borrowers

The-Borrowers

Noël arrive à grand pas et j’aimerais vous parler d’un super film, qui plaira à tout le monde : « Le Petit Monde des Borrowers ». Paru en 1997, il a enchanté le public, tout en devenant culte. Souvenez-vous…

Réalisé par Peter Hewitt et ayant en vedettes John Goodman, connu dans la série « Roseanne », ce récit est une adaptation du roman éponyme, écrit par Mary Norton daté de 1957.

L’histoire conte celle des « Borrowers », une famille de quatre personnes rousses à petites tailles, qui habitent dans une immense maison : celle des Lenders. Hélas pour eux, cette dernière doit être rasée, suite à un quiproquo tenu dans le testament de la vielle tante. Ils commencent donc à déménager, mais doivent faire face au machiavélique Ocious Potter, un notaire, qui veut s’enrichir, malgré les lois.

le-petit-monde-des-borrowers

Les Borrowers sont des gens discrets, silencieux, des grimpeurs avertis, aventureux, mais cools dans l’âme et par ce biais, ils vivent des aventures hors normes. Cela en fait donc un aussi bon film d’aventures, qu’une comédie familiale au 1er sens du terme, tout en surfant sur le registre fantastique.

Pour moi, c’est un excellent souvenir de jeunesse et dès que je le regarde à l’âge adulte, je trouve, qu’il n’a pas changé. C’était super bien fait pour l’époque ! De plus, moi qui suis fan de John Goodman, son aspect comique, fait mouche ! Sans lui, ça le ferait moins et on peut d’ailleurs se poser la question suivante : Que serait un bon film sans méchant, campé par un excellent acteur à la technique irréprochable ? C’est vrai, il faut un antagoniste, qu’on adore détester car ça donne du piquant. Dites-moi, si j’ai tort ?

borrowers

Sinon, niveau esthétique, il me rappelle tout de suite « Stuart Little » via ses décors, mais aussi évidemment le dessin animé culte « Les Minipouss », « Maman, j’ai raté l’avion » et « Denis La Malice, le film » à travers ses personnages et surtout ses gags véhiculés. Normal : la comédie familiale a explosée, suite au raz de marée « Maman, J’ai raté l’avion » et a relancé ce genre au cinéma ! De par son succès, a-t-il inspiré « Lucas, Fourmi Malgré lui » (2006) et « Arthur et les Minimoys » (2006) ? Mystères…

Le fait de voir « Hugh Laurie » en policier et d’entendre la musique de « Hans Zimmer », tout en étant compétée par le titre « Weird » des frères « Hanson », me fait dire que oui, c’est un super film, qui mérite d’être rappelé !

Après l’avoir visionné, je ne regarde plus mon appartement de la même façon (rires).

Et vous, quels souvenirs gardez-vous du film « Le Petit Monde des Borrowers » ?

Bande-annonce – Le Petit Monde des Borrowers

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
    tang

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓