Dynastie

dynastie

Dynastie raconte la vie de la riche et puissante famille Carrington, à Denver dans l’état du Colorado aux États-Unis. La série est l’incarnation du style et des histoires des soaps américains dans les années 1980, avec des personnages principaux riches et puissants qui sont confrontés à des ennemis tout aussi riches et puissants ou qui cherchent à le devenir par n’importe quel moyen. Dynastie met en vedette John Forsythe, qui incarne le magnat du pétrole Blake Carrington, Linda Evans sa nouvelle épouse Krystle, et plus tard Joan Collins jouera son ancienne épouse Alexis.

Dynastie est une série télé style « soap opera » américain, diffusé sur ABC entre 1981 et 1989 créée par Richard et Esther Shapiro et produite par Aaron Spelling. En France, le célèbre feuilleton a été diffusé en exclusivité européenne sur RTL Télévision dès 1982, avant de passer par FR3, M6 puis TF1 (et abondamment rediffusée sur le câble). Alors que TF1 avait les droits de Dallas depuis plusieurs années, FR3 a rapidement acheté ceux de Dynastie qu’elle a programmé en fin d’après-midi. FR3 a voulu faire de ce feuilleton inédit (à l’époque) le fer de lance de ses nouveaux décrochages régionaux de fin de journée, alternant les diffusions d’une région à l’autre. Une programmation chaotique qui n’a jamais permis à la série de connaitre un vrai succès en France.

La série a donné naissance à un spin-off, Dynastie 2 : Les Colby, diffusé entre 1985 et 1987 et à un reboot, Dynastie, diffusé depuis 2017.

dynastie

Dynastie a été conçu par ABC pour concurrencer en frontal la série Dallas de CBS. Les audiences de la première saison de la série n’ont pas été impressionnantes, mais un remaniement pour la deuxième saison – qui comprenait l’arrivée de Collins en Alexis – a fait entrer la série dans le top 20 des plus regardées. À l’automne 1982, c’était l’une des 10 meilleures audiences, et au printemps 1985, c’était le programme #1 aux États-Unis. La série a connu une baisse de popularité considérable au cours de ses deux dernières saisons, et elle a finalement été annulée au printemps 1989 après neuf saisons et 220 épisodes. Elle sera suivie d’une mini-série en deux parties, Dynastie : La Réunion, diffusée en octobre 1991. Un reboot avec une nouvelle distribution a été créée sur The CW en octobre 2017.

Dynastie a été nommée aux Golden Globe Award en tant que meilleure série dramatique chaque année de 1981 à 1986, gagnant la récompense en 1983. La série a notamment donné naissance à une gamme à succès de produits de mode et de luxe.

Initialement, le célèbre producteur Aaron Spelling avait imaginé un concept dans lequel des caméras cachées espionneraient la vie des riches, et en a fait un feuilleton télévisé.

Dynastie

Durant la 1ère saison, l’histoire mettait en parallèle le destin des familles riches (Carrington, Colby) à celui beaucoup plus modeste de familles de classe moyenne. Au vu du peu d’intérêt accordé à ces derniers (à l’exception de Krystle, le personnage principal féminin) par un public nettement plus demandeur d’intrigues en milieu aisé, la suite de la série abandonna cette double approche pour se concentrer sur la puissante famille Carrington. Ce virage scénaristique coïncide avec l’entrée en scène du personnage qui consacrera le succès du show : l’emblématique et iconique Alexis, interprétée par la comédienne anglaise Joan Collins.

À l’exception de quelques vétérans de la télévision ou du cinéma tels que John Forsythe, Linda Evans ou Dale Robertson, la plupart des acteurs étaient des inconnus au moment où la série en a fait des immenses stars. Cette célébrité s’éteindra pour la plupart d’entre eux avec la fin du feuilleton, sauf pour Heather Locklear (Melrose Place, Hooker).

Selon moi, l’importance de Dynastie à la télévision tient principalement à la puissance de ses interprètes : Linda Evans et Joan Collins notamment sont devenues des références pour toute une génération. De nombreux moments ont ponctué toutes ces années, surtout les affrontements entre Alexis et Krystle, une représentation –  inédite pour l’époque – de l’homosexualité de Steven, mais aussi une direction artistique de toute beauté comme les costumes ou l’humour aussi, comme Alexis qui ne se rappelle jamais les prénoms de ses ravissants secrétaires. Vous aimiez cette série ?

Générique – Dynastie

  • Publicité chocolats Treets
    yes
    menelik
    tang
  • Publicité chocolats Treets
    tang
    yes
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓