Mon Petit Poney

mon-petit-poney

Aujourd’hui, je vais vous parler du dessin animé, mais aussi de la franchise : « Mon Petit Poney ». Qui se souvient de leurs aventures féeriques, diffusées dès 1986 sur TF1 ?

Ce programme de 65 épisodes sur 2 saisons, produit par Sunbow Productions et Marvel Productions, contait l’histoire de plusieurs poneys magiques, qui vivaient dans le monde Ponyland. Leurs quotidiens étaient rythmés de chansons et de jeux, mais ils devaient aussi se battre contre d’horribles sorcières, des trolls, des gobelins, tout en aidant d’autres créatures et les animaux de la forêt.

Premier constat : je suis surpris d’apprendre que Marvel a produit ce dessin animé ! Après m’être remis de mes émotions, je constate également, que ça a été fait dans le même sillage que les « Schtroumpfs », « Les Bisounours » ou encore « Snorky », car de voir des êtres magiques tous gentils, vivant dans leur monde imaginaire, c’était une véritable mode à l’époque ! Dites-moi, si j’ai tort ? Après avoir visionné plusieurs épisodes pour cette chronique, je peut même faire un parallèle avec un autre programme culte : « Starla et les joyaux magiques » via les combats contres les diverses monstres, qu’ils affrontaient.

Dans le lot, il y avait des poneys de plusieurs catégories incluant : les aquatiques, les arc en ciel, les charmants, les danseurs, les terrestres, mais aussi les poneys sirènes, les grands poneys, les moyens poneys…, ce qui crée une dynamique assez intéressante dans un dessin animé destiné aux enfants, car ils pouvaient s’identifier à plusieurs êtres magiques et non à un personnage, comme on avait tant l’habitude d’en voir durant cette période.

mon-petit-poney-dessin-anime

Si à l’époque, ce dessin animé a été réalisé pour les petites filles en termes de cible marketing, moi, je le classe pour tout public, car si les poneys étaient gentils et naïfs, il y a avait aussi des batailles et cela me rappelle fortement ce qu’il se faisait en parallèle dans les films d’aventures fantastiques comme : « L’histoire sans fin » (1984) ou encore « Willow » (1988)… Vous validez ce raisonnement ?

Cela démontre également les stéréotypes insupportables et omniprésents, qu’il y avait dans les années 80, en l’occurrence : les séries animées ayant des créatures magiques, étaient destinées pour les filles, tandis que celles où il y avait des robots et autres soldats, étaient ciblées pour les garçons. Pour moi, un programme est fait pour tout le monde, non ? Mais ça, c’est un autre débat.

Comme de nombreux dessins animés des années 80, celui-ci servait à vendre une gamme de jouets, produite par le géant « Hasbro ». On y trouvait alors des poneys, des châteaux, des peignes, des peluches, des puzzles, des écuries, des poussettes pour les poneys, une école de danse pour le petit bébé poney, des vêtements pour les figurines… Je me rappelle aussi que la ligne principale, en l’occurrence les poneys, étaient en plastiques et que la crinière avant et celle de l’arrière, pouvaient être coiffées, apportant alors un petit plus, par rapport aux jouets des Bisounours, par exemple. Qu’en dites-vous ?

mon-petit-poney-jouet-pub

Devant le succès planétaire du dessin animé et des jouets, cela généra plusieurs autres séries telles que : « My Little Pony Tales » (1992), « Mon Petit Poney » (2003), « My Little Pony : Les amies, c’est magique » (2010) ou encore « My Little Pony: Pony Life » (2020). Il y a également onze films d’animations, comme celui du même nom paru quelques mois auparavant, en 1986. Il y comprenait en vedettes « Dany Devito », « Cloris Leachman » et « Rhea Perlman » pour ne citer qu’eux.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la série d’animation « Mon Petit Poney » ?

Générique – Dessin animé Mon Petit Poney

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Gâteau Yes des années 80
    tang
    Publicité chocolats Treets
    menelik

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓