Les Bisounours

les-bisounours

Un petit retour dans les années 80 et plus particulièrement dans le monde magique des « Bisounours », ça vous dit ? Qui se souvient des aventures féeriques de ses adorables nounours colorés, diffusées dès 1985 sur TF1 ?

Que d’excellents souvenirs, lorsque je vous parle de cette série d’animation de 4 saisons produite par les studios DIC et Nelvana entre 1985 à 1988. Et pour cause : c’est l’un des premiers dessins animés, que j’ai vu de ma vie, donc, ça marque forcément !

L’histoire contait celle de petits êtres magiques, prénommés « Les Bisounours », qui ont la particularité d’avoir une couleur, un sigle sur leur torse, mais aussi, un pouvoir magique bien distincts des uns et des autres. Ils vivaient dans les nuages et se déplaçaient en arcs en ciels. Ils avaient pour but d’aider les enfants à être de gentilles personnes, tout en utilisant leurs dons extraordinaires, contre l’horrible professeur coeur de pierre et le sorcier sans cœur.

C’est clair, qu’en vous parlant des « Bisounours », cela m’évoque immédiatement « Les Schtroumpfs »,  « Les Snorky » ou encore « Les Télétubbies » (bien plus tard). En effet, ils avaient tous la même physionomie et eux aussi, se distinguaient par une particularité différente de leurs confrères. Ils vivaient également dans leur propre monde et étaient assez gentils, voire naïfs dans le fond. Dites-moi, si j’ai tort ?

bisounours-80

Leurs prénoms commençaient par le préfixe « Gro » et on avait donc « Grosbisou » l’ours rouge, « Grognon » le bleu, « Groschéri » le rose, « Groscopain » le orange, « Grosgâteau » en jaune, « Grosveinard » en vert…

Je me rappelle de quelques épisodes, comme ceux où ils remettaient de l’ordre dans la chambre d’un nouveau né, qui avait été mis à sac par un frère jaloux et un de ses copains, mais aussi, quand ils aidaient des enfants scouts perdus dans la forêt à retrouver leur chemin ou bien, lorsqu’ils ont empêché le mariage de l’horrible Cœur de Pierre avec tante Igèle, afin de voler les pouvoirs du jardin des Bisounours…

Comme tous dessins animés des années 80, ce programme était conçu pour faire la promotion d’une large gamme de jouets, qui comprenait des peluches, des figurines, des livres, des cartes, des vêtements, des autocollants, des disques, des jeux vidéos vendue à plus de 40 millions d’exemplaires dans le monde. Rien que ça ! Bref, il y avait du choix et la « Bisounours-mania » était née. Il était donc impossible d’y échapper !

Côté générique, il y en avaient plusieurs comme : « Je veux être un Bisounours », mais aussi celui de « Bisous, Bisous » par Magali en 1987 et « Les Bisous des Bisounours » interprétée par Sandrine Vanon et Stéphanie Barre.

bisounours

La série étant un triomphe mondial, elle fut déclinée en 5 films d’animation : « Les Bisounours, le film » (1985), « Les Bisounours 2 : Une nouvelle génération » (1986), « Les Calinours au pays des merveilles » (1987), « Les Bisounours au royaume des Rigolos » (2004) ou encore « À vos souhaits les Calinours ! » en (2005).

Elle a aussi connu deux nouvelles versions à succès intitulées « Les Bisounours : Aventures à Bisouville », sortie en 2007, mais aussi « Les Bisounours : Libérez la magie » datée de 2019.

De nos jours, « Les Bisounours » restent aussi incontournables, qu’iconiques aussi bien pour les adultes (nostalgiques de leur enfance), que pour les plus petits, devenant alors une madeleine de Proust pour plusieurs générations et rien que pour ça : BRAVO les Bisounours !

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la série d’animation « Les Bisounours » ?

Générique – Les Bisounours

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    tang
    Publicité chocolats Treets

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓