Les dents de la mer

les-dents-de-la-mer-film

On vous propose un film parfait pour les grandes vacances qui s’annoncent, un film de soleil et de plage… et d’horreur aussi : vous aimez Les dents de la mer ?

Lors d’une fête de plage au crépuscule sur l’île Amity, une jeune femme va faire un bain de minuit dans l’océan. Alors qu’elle commençait à se sentir bien à la fraîche et totalement nue, elle est violemment entraînée sous l’eau. Le lendemain, ses restes sont retrouvés sur le rivage… Le médecin légiste pense que sa mort est due à une attaque de requin, ce qui conduit le chef de police Martin Brody à fermer les plages. Le maire Larry Vaughn enterre cette décision, craignant que l’économie de la ville soit ruinée avec les grandes vacances. Brody accepte à contrecœur jusqu’à ce qu’une autre attaque mortelle de requin se produise peu de temps après. Une prime est proposée à celui qui tuera le requin, provoquant une frénésie de chasse au requin. Quint, chasseur de requins professionnel, offre ses services pour 10 000 $. Pendant ce temps, Matt Hooper, océanographe consultant, examine les restes de Watkins et confirme que sa mort a été causée par un requin d’une taille inhabituelle.

les-dents-de-la-mer

Quand les pêcheurs locaux vont attraper un requin tigre, le maire va proclamer que les plages sont sûres. Hooper conteste le fait qu’il s’agisse du même prédateur, ce qu’il confirme après qu’aucun reste humain n’a été trouvé à l’intérieur. Hooper et Brody trouvent un bateau à moitié coulé lors d’une expédition. Sous l’eau, Hooper récupère une grande dent de requin blanc encastrée dans la coque submergée. Vaughn réfute les affirmations de Brody et Hooper selon lesquelles un grand requin blanc est responsable des décès et refuse de fermer les plages, ne permettant que des mesures de sécurité supplémentaires. Le week-end du 4 juillet, les touristes affluent. Suite à une farce qui va mal tourner, le vrai requin entre dans un estuaire voisin, tuant un plaisancier et choquant le fils aîné de Brody. Ce dernier convainc alors Vaughn d’engager Quint…

dents-mer-quint

Les Dents de la mer est un thriller américain sorti en 1975 et réalisé par Steven Spielberg. Le film est basé sur le roman du même nom de Peter Benchley sorti en 1974. Le film met en vedette Roy Scheider en chef de police Martin Brody, Robert Shaw en tant que le chasseur de requins Quint, Richard Dreyfuss incarne quand à lui l’océanographe Matt Hooper. Le scénario est attribué à la fois à Benchley, qui a écrit les premières versions du script, ainsi qu’à l’acteur-scénariste Carl Gottlieb, qui a réécrit le scénario en cours du tournage.

Tourné principalement sur le site de Martha’s Vineyard au Massachusetts, le film a eu une production compliquée, dépassant le budget prévu et prenant un gros retard. Comme les requins mécaniques du département artistique ont souffert de nombreux dysfonctionnements, Spielberg a décidé de suggérer la présence de l’animal plutôt que le montrer, en employant un thème minimaliste et sinistre créé par le compositeur John Williams pour indiquer les apparitions imminentes du requin. Spielberg et d’autres ont comparé cette approche suggestive à celle du grand réalisateur Alfred Hitchcock. Universal Pictures a sorti le film sur plus de 450 écrans aux États-Unis (ce qui était un chiffre énorme à l’époque pour un film de studio), accompagné d’une vaste campagne de marketing mettant l’accent sur les spots télévisés et les produits dérivés.

jaws-dents-de-la-mer

Considéré comme l’un des plus grands films jamais réalisés, Les dents de la mer était une superproduction estivale un peu prototype de ce qui se fait aujourd’hui à Hollywood avec de nombreux blockbusters pendant l’été ; sa sortie est considérée comme un moment décisif dans l’histoire du cinéma. Jaws (« Mâchoires » littéralement, le titre en VO) est devenu le film le plus lucratif de tous les temps jusqu’à la sortie de Star Wars en 1977. Il a remporté plusieurs prix pour sa musique et son montage. Avec Star Wars, Jaws a joué un rôle central dans la vision du blockbuster moderne tel qu’il est tourné aujourd’hui : un budget élevé pour un retour sur investissement massif, des films d’actions et d’aventures sous forme de gros divertissements, une sortie sur des milliers d’écrans à travers le monde, et des campagnes de publicité très agressives. Les dents de la mer a eu trois suites (de plus en plus mauvaises), Spielberg et Benchley n’ont participé à aucune, et de nombreuses copies reprenant le même schéma. En 2001, Jaws a été sélectionné par la Library of Congress pour être conservé dans le National Film Registry des États-Unis, étant considéré comme « culturellement, historiquement ou esthétiquement significatif ».

J’adore ce film qui m’a beaucoup choqué quand je l’ai vu la première fois (comme beaucoup de monde je pense). La tension instaurée par Spielberg était insoutenable surtout qu’on ne voyait pas le requin – et qu’au final son nombre de victimes dans tout le film est assez faible. La seule musique stressante de Williams annonçait sa venue. Bref c’était un grand moment de cinéma qui reste encore aujourd’hui un chef d’oeuvre du genre. Venez nous dire en commentaire si vous aimez ce film et quelles scènes vous ont traumatisées.

Et puis pour vous replonger dedans, il nous reste des DVD Les Dents de la Mer sur le site.

Bande annonce – Les Dents de la Mer

  • yes
    Publicité chocolats Treets
    menelik
    tang
  • tang
    yes
    menelik
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓