La Poupée Barbie

barbie

Aujourd’hui un grand classique, peut-être la poupée la plus connue au monde : la Barbie. Je ne vais pas trop avoir de souvenirs personnels à vous partager : je ne jouais pas à la Barbie étant enfant. Et j’ai une sœur mais elle n’était pas trop poupée non plus. Je me rappelle seulement de ma plus grande cousine qui adorait ça et qui avait à peu près toute la collection de l’époque dans sa chambre, de l’avion à Barbie dans toutes ces tenues. Du coup j’espère que vous me direz en commentaire si vous « étiez » Barbie et si vous avez des souvenirs à partager.

barbie-l-armoire-coiffeuse

Barbie est une licence qui appartient à Mattel. Pas compliqué quand on sait que la poupée a été créée en 1959 par Ruth Handler qui est la femme du co-créateur du géant du jouet. Barbie c’est en fait un diminutif de Barbara (prénom de sa fille) et c’est une reprise de la 1re « poupée mannequin » Lilli qui avait été inventée en Allemagne quelques années plus tôt : une mini-adulte avec des mensurations très top model (en pire niveau maigreur) avec de longs cheveux blonds, des jambes sans fin, une poitrine généreuse, maquillée et une garde-robe branchée du dernier cri. Comment apprendre aux petites filles les carcans illusoires de la beauté 🙂

La poupée Lilli avait déjà tout de la Barbie… sans la puissance marketing et financière de Mattel, elle n’est pas trop sortie d’Allemagne. Dès sa commercialisation la poupée Barbie a été un immense succès. Il faut dire qu’elle était jugée avant-gardiste : imaginez-vous qu’à l’époque aux États-Unis aucune poupée est asexuée comme Barbie, les enfants se contentaient alors de poupées rondes et un peu cartoon.

La poupée atterrit alors sur le marché européen. La suite est un peu injuste et montre quand même la puissance du capitalisme. Le créateur de la poupée allemande Lilli découvre la Barbie, qui ressemble trait pour trait à la sienne, et décide de poursuivre Mattel en justice. Sauf que son entreprise est toute petite et il est obligé de laisser tomber n’ayant pas les finances pour assurer un tel procès. Pire, il lui fallut quelques années plus tard vendre les droits de sa Lilli à Mattel pour éviter la faillite.

barbie-mobilier-de-poupee-blanchisserie

Barbie, je trouve, a du mal à évoluer. Elle représentait un certain diktat de la femme « objet superficiel », ce qui n’était pas très choquant dans les années 50, mais elle a eu du mal à évoluer avec notre société. Ces traits sont devenus plus « humains » avec des proportions plus réalistes. Elle reflète le visage de la femme de son époque : avec les années Barbie a de plus en plus de métiers et de loisirs. Elle cuisine, va à la plage, aime faire du shopping, elle parle anglais, a une amie noire (depuis les 70’s), elle est présidente, a un salon de beauté, fait de la musique etc. Et puis bien sûr elle a un copain, le fameux Ken inventé dix ans plus tard et rencontré (selon l’autobiographie officielle de Barbie) lors du tournage d’une publicité. Ma copine me fait savoir dans l’oreillette qu’elle possédait un Ken qu’elle pouvait raser : une crème permettait de lui faire apparaître la « barbe » et un mini rasoir l’effaçait. Voilà voilà.

Malgré avoir vendu plus d’un milliard de poupées depuis sa création, les ventes de Barbie ont fortement diminué depuis les années 2000. La faute à plusieurs choses à mon avis. Depuis le 21e siècle d’autres types de jeux deviennent à la mode comme les jeux vidéo, le marché du jouet classique fait moins fortune. Peut-être y-a-t-il une forme de lassitude aussi d’un produit qui a plus de 50 ans et qui a fait à peu près tout. Enfin la concurrence est plus rude avec d’autres poupées : la Bratz est la pire ennemie de Barbie. Aujourd’hui la célèbre blonde doit se diversifier pour échapper à la crise : films, séries, jeux vidéo, vêtements, produits dérivés divers…

Et en parlant de Barbie nous avons des badges rétro collector sur le site ! À vous de jouer à présent mesdames et messieurs : quels sont vos souvenirs de jeux avec Barbie ? 🙂

  • tang
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
  • tang
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓