V, les Visiteurs

V-la-serie-tele

Alors que le journaliste Mike Donovan filme des soldats en plein combat au Salvador, des vaisseaux extraterrestres apparaissent d’un coup dans le ciel, partout sur la planète. Après être entrés pour la première fois en contact par émission radio, à la suite d’un compte à rebours, ils conviennent d’un premier contact direct avec le secrétaire général de l’ONU. Ces extraterrestres ont forme humaine et déclarent être venus en paix, s’installant peu à peu au milieu de la population. Ils déclarent vouloir partager leurs connaissances en échange de produits chimiques terrestres censés régler leurs problèmes environnementaux sur la planète de leur système stellaire. Mais leurs véritables intentions sont tout autres…

En effet, les visiteurs pompent en secret toute l’eau de la Terre. De plus, ce sont des lézards (ou reptiliens) qui considèrent les humains comme de la nourriture. Aussi veulent-ils remplir leur garde-manger en capturant les terriens. Peu à peu une organisation secrète de résistants, avec en tête Mike Donovan et Julie Parrish, aidée par des soldats visiteurs rebelles (« la cinquième colonne »), s’organise pour un combat de titans. Combat qui est loin d’être gagné car Diana, officier de haut rang dans l’armée des envahisseurs, veut à tout prix soumettre totalement l’humanité.

V la série

« V » constitue un ensemble de séries télé américaines, un culte de la science fiction, qui est composé d’une mini-série initiale intitulée V et diffusée au format téléfilm. Ensuite une seconde minisérie intitulée « V : La Bataille finale » en trois épisodes de 90 minutes, ainsi que d’une série plus classique de 19 épisodes de 48 minutes, souvent nommée V : Les Visiteurs (ou V la série).

La minisérie à l’origine de l’univers a été créée, écrite et réalisée par Kenneth Johnson et diffusée en 1983 sur le réseau NBC. Sa suite directe, La Bataille finale (filmée après le retrait de Kenneth Johnson du projet), a été diffusée en 1984. À l’origine, La Bataille finale devait – comme son nom l’indique – mettre un terme à l’histoire de V. Devant le succès rencontré par cette suite, une série hebdomadaire fut alors commandée. À noter également que la série a eu droit à un remake récent alors que les droits ont été récupérés par la chaîne ABC qui commanda deux saisons entre 2009 et 2011. Cette nouvelle série est aujourd’hui terminée.

En France on a pu découvrir les miniséries à partir de 1985 sur Antenne 2 à 20h45, avant d’être rediffusées sur La Cinq à partir de 1986, avant que M6 ne récupère les droits et rediffuse l’intégralité du show, ainsi que le remake plus récent.

V la série

La série ne se cache pas d’être une allégorie de la seconde guerre mondiale, avec un emblème similaire à la croix gammée, un programme de jeunes pouvant s’apparenter aux jeunesses hitlériennes, sans compter la propagande qu’effectuent les lézards et bien sûr la persécution, notamment des scientifiques.

Les miniséries ont été un immense succès ce qui a donc poussé la chaîne à faire une série traditionnelle hebdomadaire, avec un budget cependant réduit de moitié. Et là les critiques ont fusé, la série étant souvent qualifiée de pire série SF de l’histoire, et s’arrêta au bout de 19 épisodes…

En 2018 le créateur de la série a annoncé vouloir relancer sa franchise en développant une trilogie de films pour le cinéma, mais pour le moment nous n’avons pas d’autre nouvelle de ce projet.

J’ai découvert V au début des années 90 sur M6 j’étais alors assez jeune et je me souviens qu’elle me faisait un peu peur, elle était malaisante. Déjà Diana était une garce d’une froideur extrême, ensuite on voyait le côté reptilien des extraterrestres parfois lorsqu’ils n’avaient pas de masque ou qu’ils mangeaient des souris. Malgré ce côté un peu malsain j’aimais beaucoup détester les personnages et voir comment les humains allaient s’en sortir. Et c’est justement pour cette noirceur qu’on aimait la série. Et vous les amis, quelles anecdotes voulez-vous nous partager en commentaire ?

Générique – V, les Visiteurs

  • menelik
    Publicité chocolats Treets
    yes
    tang
  • tang
    menelik
    Publicité chocolats Treets
    yes
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓