Happy Days

happy-days

Prenant place à Milwaukee, Wisconsin, Happy Days racontait la vie de l’adolescent Richie Cunningham et de sa famille : son père, Howard, qui possède une quincaillerie ; sa mère Marion la femme au foyer typique ; sa sœur cadette Joanie ; son frère aîné Chuck (saisons 1 et 2 seulement). Et bien sûr celui qui va devenir le meilleur ami de Richie, le biker à la belle gueule Fonzie qui fait tourner la tête des filles, et qui est aussi le locataire des Cunningham.

Les premiers épisodes tournent autour de Richie et de ses amis, Potsie Weber et Ralph Malph, avec Fonzie en tant que personnage secondaire. Cependant, au fur et à mesure que la série a progressé, Fonzie se révéla être le chouchou des téléspectateurs et bientôt d’autres histoires furent écrites pour l’inclure d’avantage, et l’acteur Henry Winkler fut finalement crédité à la première place du générique d’ouverture aux côtés de Ron Howard. Fonzie se lia d’amitié avec Richie et la famille Cunningham, et quand Richie quitta la série pour faire son service militaire, Fonzie devint sa star, Winkler devenant la tête d’affiche. Dans les dernières saisons, d’autres personnages ont été introduits, y compris le jeune cousin de Fonzie, Charles « Chachi » Arcola, qui va s’éprendre de Joanie Cunningham. Les onze saisons de la série suivent à peu près les onze années de production de la série, de 1955 à 1965.

happy-days-serie-tele

Happy Days est donc une célèbre sitcom télévisée américaine qui a été diffusée de 1974 à 1984 sur ABC, avec un total de 255 épisodes d’une demi-heure couvrant onze saisons. Créée par Garry Marshall, la série présentait une vision idéalisée de la vie du milieu des années 1950 au milieu des années 1960 dans le Midwest des États-Unis, avec Ron Howard interprétant Richie Cunningham, Henry Winkler en génial Fonzie, et Tom Bosley et Marion Ross étaient les parents de Richie, Howard et Marion Cunningham. Disons qu’elle était gentiment naïve concernant l’adolescence. Happy Days est devenu l’un des plus grands succès de l’histoire de la télévision et a fortement influencé le style télévisuel de son époque.

En France, un pêle-mêle de 26 épisodes issus des saisons 1 à 3 a été diffusée à partir de 1976 sur TF1 sous le titre Les Jours heureux.

À partir de septembre 1986, la chaîne La Cinq rediffuse la série en débutant avec la saison 3, et dans la foulée, programme les épisodes restés jusque-là inédits. À partir de 1990, La Cinq diffuse la sitcom sous le titre Happy Days – Les Jours heureux.

happy-days-jours-heureux

Au départ, la série a commencé avec un pilote diffusé en 1972 et alors appelé Love and the Happy Days comme un segment de l’émission de ABC Love, American Style. George Lucas, qui avait bien aimé ce pilote et avait repéré le jeune Ron Howard, l’engage pour être le premier rôle de son film American Graffiti en 1973. Du coup ABC, qui n’avait pas prévu d’aller plus loin avec ce pilote, profite de la popularité grandissante de son jeune héros pour commander deux premières saisons à la série, se concentrant sur les expériences et dilemmes du jeune adolescent Richie Cunningham, sa famille, ses amis du lycée, le but étant pour les producteurs de représenter l’adolescence sous un angle nostalgique pour le public. Au départ le succès fut modéré, les audiences ont pris un fort essor durant la seconde saison, obligeant les producteurs à revoir leur copie et plus insister sur l’aspect comédie, et mettant en avant le personnage très secondaire au départ de Fonzie, le motard cool ayant arrêté l’école. Après ces modifications, Happy Days devint le programme de télévision numéro 1 en 1976-1977, Fonzie devenant l’un des personnages des années 70 ayant eu le droit au plus de produits dérivés, Henry Winkler devint une star. La série a également donné naissance à de nombreuses séries dérivées.

Un petit badge vintage Happy Days sur le site ? Vous aimiez cette série ?

Générique – Happy Days

  • menelik
    tang
    Publicité chocolats Treets
    yes
  • tang
    Publicité chocolats Treets
    yes
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓