Jetman

jetman

Si « Bioman » et « Liveman (Bioman 3) », furent des séries cultes dans les années 80, il ne faut pas oublier que « Jetman », l’a été durant la décennie suivante. Qui se souvient des aventures de l’escadron ailé, qui ont marqué toute une génération dans le Club Dorothée ?

Ce sentaï japonais de 1 saison de 51 épisodes, diffusé entre 1991 à 1992, contait l’histoire d’une agence internationale, qui devait lutter contre toutes les forces extraterrestres. Pour ce faire, son leader Réno, partait à la recherche des autres membres qui compléteront son équipe d’élite appelée les « Jetman ». Ces hommes-oiseaux étaient donc dotés d’un arsenal, armes et robots surpuissants, afin de combattre l’envahisseur Vyram.

Ce programme est clairement mon sentaï préféré grâce notamment à son côté dramatique. Dès le départ, Réno perd son grand amour Maria, qui fut aspiré et enrôlé par le grand méchant, lui donnant une motivation exceptionnelle pour combattre l’ennemi, tout en ayant une certaine amertume de revoir sa bien-aimée lui revenir. C’était aussi feuilletonant que théâtral !

jetman-serie

Sinon, je me souviens des épisodes quand Kaori faisait un chèque pour embrigader Anne, afin qu’elle devienne une Jetman ou encore Rénato, qui était un paysan et très défenseur de la nature, ce qui transmettait un message écologique aux jeunes spectateurs que nous étions. Mais pour moi, le personnage qui tirait son épingle du jeu, était incontestablement Galt, le Jetman noir. Il était tellement rebelle, buveur, un peu coureur, joueur de jeu d’argent aussi, tout en trempant dans certaines magouilles au début. Cela donnait une dimension de héros toujours pas vraiment lisse, contrairement à ce que l’on voyait à l’époque dans ce style de programme. Dites-moi, ce que vous en pensez ?

Je me rappelle aussi de certains monstres comme celui de l’appareil photo qui capturait les mariés ou encore le monstre aspirateur, sans oublier quand Tran, un des nombreux méchants, se transformait en un être surpuissant et mettait la raclée à Vyram et ses sbires, ce qui était assez surprenant à voir, car c’était tous des méchants. De plus, j’aimais bien le robot Grey, qui fumait toujours une cigarette. En y repensant avec du recul, c’est assez bizarre cette situation (rires)…

Cependant, je n’ai qu’un seul regret : que cette série n’ait jamais été doublée jusqu’à la fin et pour cause, le phénomène engendré via « Power Rangers », sentaï japonais américanisé par Haim Saban au début des années 90, a sonné la fin de ces programmes tels qu’on les connaissait. Je trouvais cela dommage, car ce genre de série mérite toujours une diffusion sans adaptations, ni matraquages. Pour voir son épilogue en version originale, il faut donc fouiller sur internet.

C’est pour toutes ces raisons que ce sentaï a été, est et restera à jamais culte pour toute une génération !

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la série « Jetman » ?

Générique – Jetman 

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    menelik
    tang

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓