Liveman (Bioman 3) – Bioman est de retour

Liveman

Au rayon des séries cultes diffusées dans les années 80, je demande le sentaï japonais « Liveman ». Qui se souvient des aventures de Yūsuke, Jō et Megumi, qui avaient cartonnées dans le Club Dorothée sur TF1 dès 1989 ?

Avant de commencer, je tiens à noter l’incohérence de la part d’AB d’appeler ce programme « Bioman 3 » alors que cela n’a rien à voir avec la série « Bioman » et que les trois séries sont toutes indépendantes. Cela ressemble à du marketing pur et dur. Si quelqu’un peut nous renseigner sur ce point, merci d’écclairer notre lanterne !

Hormis cela, l’histoire qui se déroulait sur 1 saison de 49 épisodes entre 1988 et 1989, révèle les aventures de Yūsuke, Jō et Megumi, qui à la suite de l’assassinat de leurs deux autres camarades de classes Takuji et Mari par des élèves rivaux, deviennent les Liveman. Ils avaient donc pour but de lutter contre la menace extraterrestre du docteur Bias, tout en se transformant en héros surpuissants dotés de collants tels que : le « Aéro Condor », « Lion Métor » et « Baléo Dauphin ». Pour ce faire, ils étaient aidés de Colonne et de robots géants. Ensuite, ils furent rejoints par Tetsuya « Méta Bison » et Junichi « Rhino Fort », afin de venger la mort de leurs frères respectifs, assassinés en début de récit.

liveman-serie

Quand je regarde « Liveman », je trouve le ton tout aussi adulte, mature et violent que les autres sentaïs, laissant alors poser la question suivante : Pourquoi ce genre de programme était-il diffusé à heure de grande écoute en France, tout en ciblant la jeunesse ? C’est vrai, qu’en voyant deux élèves se faire tuer dès le 1er premier épisode, ça pouvait en choquer plus d’un, non ? Mais en y repensant, le fait  de voir les héros se battre contre leurs anciens amis devenus méchants et prêts à tout pour conquérir l’univers, posait alors une question sur la moralité et l’éthique, tout en abordant le thème de l’amitié, ainsi que le chemin que l’on donne à sa vie.

À noter que ce sentaï a obtenu une énorme popularité au Japon, mais aussi et surtout en France, en raison de ses codes renouvelés. Il y avait trois protagonistes au début et non cinq comme « Bioman » ou « Maskman » et les méchants n’étaient pas des extra-terrestres, mais bel et bien les amis des anciens héros, ce qui renouvelait le genre.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la série culte « Liveman » ?

Générique de Bernard Minet – Liveman (Bioman 3)

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • menelik
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    tang
  • Gâteau Yes des années 80
    tang
    menelik
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓