Yu-Gi Oh!

yu_gi_oh

Quand on parle de mangas, tout le monde pense immédiatement à « Dragon Ball Z », « Sailor Moon » ou encore « Les Chevaliers Du Zodiaque », sortis dans les années 80. Cependant, les années 2000 ont aussi eu leurs séries à succès. Parmi elles, qui se souvient de « Yu-Gi Oh! », qui passait sur M6 en 2002 ?

Cette seconde version du feuilleton de 224 épisodes sur 5 saisons, débutant dès 2000 au Japon, provient du manga crée par Kazuki Takahashi, qui fut publié en 1996 dans ce pays.
Elle contait l’histoire d’un jeune homme prénommé Yûgi, qui arrive à refaire un puzzle réputé antique, ce qui libère une entité égyptienne. Cette dernière entre dans son corps, tout en lui faisant devenir un Maître de jeux de cartes magiques.

À chaque fois que je pense à ce programme, ça m’évoque tout de suite « Pokémon », « Digimon », « Sakura » ou encore « Beyblade ». Pourquoi, me direz-vous ? Bien, tout simplement, parce que « Yu-Gi Oh! », est paru dans le même laps de temps que ces autres dessins animés, ayant pour sujets les monstres/objets ou encore cartes à collectionner. Du coup, je les assimile tous dans ce thème là. Est-ce une erreur de ma part ? Probablement, car chaque histoire est unique. Passons…

Je trouvais à l’époque que les histoires étaient captivantes et que les graphismes étaient bien faits et ce, même si certains monstres me faisaient un peu peur. Et oui, je suis comme çà (rires) ! L’idée d’avoir une divinité égyptienne dans ce genre de dessin animé, permettait alors de jouer sur deux tableaux : celui de « Pokémon », « Digimon » et « Sakura » avec les monstres, ce qui procurait une certaine dose d’action et de science fiction, tout en alliant l’histoire, via son côté éducatif sur l’Égypte. Dites-moi, ce que vous en pensez ?
De plus, le fait de voir un jeune homme timide au cœur pur, se transformer en une autre personne plus sûr de lui, permettait alors aux spectateurs que nous étions, de s’affirmer grâce à une passion et rien que pour ce message positif, ça valait le coup d’oeil ! Dites-moi, si je me trompe ?

C’est donc, selon moi, pour toutes ces raisons, que ce manga a tellement fonctionné et qu’il fut décliné en plusieurs séries dérivés (sept pour l’instant), quatre films d’animations, des jeux de cartes et des jeux vidéos, confirmant alors son statut d’œuvre culte.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de « Yu Gi-Oh! » ?

 Générique – Yu-Gi Oh! Saison 1

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    tang
    menelik

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓