Sakura, Chasseuse de cartes

sakura

Si les années 80 et 90 ont eu leurs mangas cultes, les années 2000 ne sont pas en reste. Qui se souvient de la série animée « Sakura, Chasseuse de Cartes », diffusée dans l’émission M6 Kid sur M6 ?

Ce manga crée par Clamp en 1996, s’est vu adapté à l’écran cathodique en dessin-animé dès 1998 au Japon, avant d’atterrir chez nous en 2001 sur M6. La série comportait 3 saisons de 70 épisodes. Elle dévoilait l’histoire d’une jeune fille appelée Sakura, qui libère des cartes magiques, mais doit les remettre dans un livre, en devenant la gardienne du sceau. Pour ce faire, elle était épaulée par kerobros, un petit ourson qui la guidait dans ses aventures.

Quand j’ai découvert det animé, je me suis tout de suite dit : « Tiens, ça ressemble à Sailor Moon !!! ». C’est vrai que ses petites couettes, son costume d’écolière, mais aussi son animal de compagnie Kerobros, y jouaient pour beaucoup dans la ressemblance avec Bunny Rivière. Normal, c’est aussi une « Magical Girl » ! Puis ensuite, je me disais que c’était un peu dans la même veine que « Pokémon », « Digimon » ou encore « Yu-Gi-Oh », du fait qu’il avait un personnage principal, qui devait collecter des monstres ou objets, afin de finaliser sa quête. Dites-moi, si je me trompe ?

J’aime bien « Sakura », car on voyait enfin une jeune fille forte qui devait effectuer sa mission toute seule et qui en plus, avait parfois beaucoup de mal à le faire, ce qui donnait une certaine sensibilité encore plus accentuée que les « Pokémon » ou « Yu-Gi-Oh ».

Sakura avait en effet beaucoup de sensibilité car le personnage avait perdu sa mère, lui laissant alors dans une douleur profonde. Je me rappelle aussi qu’elle aimait bien Lionel en secret au début et qu’elle était très attachée à son amie Tiffany. Il y avait aussi la relation fille-père et frère/sœur, sans oublier le côté fantastique, que je trouvais génial. Et oui, ça en fait des choses (rires) !

Mais pour moi, le succès de ce manga tient aussi sur sa musique. Et celle qui illustrait ce programme, était : « No Nagging (Na-Na, Na, Na, Na) », interprétée par « Froggy Mix ». Quand j’analyse ce morceau, c’est bel et bien la première fois qu’il y avait un titre « Club », qui servait d’illustration sonore à un dessin-animé et c’est peut-être pour ces paroles entêtantes et son rythme endiablé, que ça a tant séduit les foules en se classant même à la 3ème place du Top 50. Rien que çà !

Comme la plupart des autres mangas, « Sakura » fut aussi décliné en produits dérivés, tels que : les jeux vidéos, des figurines, des artbooks et deux films animés, sans oublier l’autre single à succès « Razzmatazz » toujours de « Froggy Mix », perpétuant ainsi, un statut culte pour ses fans.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de « Sakura, Chasseuse de Cartes » ?

Générique – Sakura, Chasseuse de cartes

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • tang
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    menelik
  • Gâteau Yes des années 80
    tang
    menelik
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓