Beethoven

beethoven

Au rayon des films cultes des années 90, je demande « Beethoven ». Qui se souvient des aventures de cet adorable St Bernard, qui ont marqué toute une génération ?

Ce récit réalisé par Brian Levant, sorti en 1992, ayant pour vedettes Charles Grodin, Bonnie Hunt, Nicholle Tom, Christopher Castille, Sarah Rose Karr ou encore David Duchovny, dévoile l’arrivée d’un chien appelé « Beethoven », dans la famille Newton. Qui dit gros toutou, dit catastrophes en tous genres…Va-t-il s’adapter à sa nouvelle famille et vice-versa ?

C’est avec une certaine nostalgie, que je vous évoque ce classique, car il m’a ému au plus haut point. Est-ce en partie grâce à la frimousse irrésistible de Beethoven ou à ses nombreuses bêtises qu’il provoque ? Mystères…

De plus, c’est à travers les nombreux thèmes qu’il développe, qu’il m’a tant touché, car tout comme « Sister Act », « Madame Doubtfire » ou encore « Maman, J’Ai Raté l’avion », je vous rappelle, que cette comédie part d’un fait bouleversant, en l’occurrence : celui du trafic de chiens, ainsi que de leur extermination dans le cas de Beethoven en début et en fin, ce qui donne une histoire qui fait réfléchir, malgré son coté comique. Dites-moi, ce que vous en pensez ?

Entre les relations « Je t’aime, moi-non plus » à travers celle du père de famille à la vie bien rangée et le comportement de Beethoven, l’amour paternel que le chien à envers les enfants qu’il protège (il effraie les brutes de l’école qui martyrise Marc, sauve Emily de la noyade, tout en se mettant en avant, afin que Annie séduise un beau jeune homme), démontrant sa loyauté à la famille qui lui a tant apporté, transforment alors le spectateur que je suis, en tant que « spect-acteur » du récit et par ce biais, dès que je regarde ce film, je n’ai qu’une seule envie : avoir mon propre Beethoven, pour qu’il fasse plein de bêtises. Par ailleurs, on peut voir ce film d’un point de vue extérieur à travers les yeux d’un adulte critique qui doit gérer un chien ou bien celui d’un point de vue plus léger, celui des enfants qui pardonnent toutes les bêtises à Beethoven et c’est là, le tour de force de ce film, car il joue sur les deux tableaux.

beethoven-film

Il démontre également, qu’il n’est pas si monstrueux que ça, surtout quand la scène où les collègues de travail de George essaient de le rouler, en lui volant son entreprise et que Beethoven, qui a flairé le coup, les éjectent à sa manière : mythique !
Cette cupidité est aussi dévoilée à travers le grand méchant : lé vétérinaire Dr Varnick, qui fait des trafics, tout en euthanasiant les chiens, afin de se faire de l’argent, ce qui dévoile hélas, une partie noire, mais bien réaliste du trafic d’animaux, ce qui est bouleversant au plus haut point.

Sinon, de voir Georges tentant de sauver Beethoven et qu’ils font équipe pour détruire les méchants, me fait pleurer d’émotions, et je ne peux m ’empêcher de dire « Allez Beethoven et Georges…démolissez nous ces raclures (rires) ». À noter, que les deux acolytes du Docteur, me font trop penser à Marvin et Harry de « Maman, J’Ai Raté l’avion », de par leurs physiques, mais surtout via leurs comportements. Et oui, avant d’être un simple film de toutou, « Beethoven » est tout simplement excellemment bien écrit, d’où son succès considérable au cinéma, avec 147 millions de dollars de recettes récoltées pour un budget de seulement 18 millions.

Le film marqua toute une génération et engendra plusieurs direct to dvd tels que : « Beethoven 3 », « Beethoven 4 », « Beethoven et le trésor perdu », « Beethoven : une star est née », « Beethoven sauve Noël », «  Beethoven et le trésor des pirates » ou encore une série animée « Beethoven », qui ont tous connu beaucoup de succès dans le monde entier. Alors un grand « Merci Beethoven », tu es génial et je t’adore !

Et vous, quels souvenirs gardez-vous du film « Beethoven » ?

Bande-Annonce – Beethoven

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    tang

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓