Cluedo

cluedo

Voilà un jeu parfait à faire en famille pendant les fêtes. Et un des jeux de société les plus célèbres. Le principe du Cluedo est de découvrir qui est le tueur, pour un crime commis dans un vieux manoir anglais. Imaginé par un couple d’anglais en 1943, le Cluedo est édité pour la première fois en 1949. Les joueurs doivent deviner qui est l’assassin du Docteur Lenoir, mais également dans quelle pièce de l’imposant Manoir et avec quelle arme. La chance n’a rien à voir là-dedans évidemment puisqu’il faudra le deviner par esprit de déduction et avec l’aide d’indices.

Au tout début du jeu, on fait des tas de cartes par type (suspects, armes et lieux) et on tire au hasard une carte de chacun des trois paquets. On doit mettre ces trois cartes dans une enveloppe (sans les regarder) et c’est la résolution de l’énigme de la partie. Les cartes restantes sont mélangées et distribuées aux joueurs équitablement, chaque joueur cachant les siennes aux autres joueurs. Et c’est là qu’entre l’aspect déduction : les cartes servent d’alibis aux joueurs. Logiquement si un joueur possède une carte c’est qu’elle n’est pas parmi les trois mises de côté, ce qui permet au fur et à mesure d’éliminer les possibilités et trouver la clé de l’énigme.

cluedo jeu de société

Chaque joueur doit, à tour de rôle, se déplace dans une pièce du manoir à l’aide de son pion. Le jet de dés indique de combien de cases : une fois arrivé dans une pièce le joueur ne peut plus avancer, sachant qu’on peut entrer dans une pièce par une porte ouverte ou un passage secret. Et lorsqu’on arrive dans une pièce, on propose une résolution possible au crime (le fameux « Colonel Moutarde dans la Bibliothèque avec le Chandelier »). Pour cette reconstitution du crime on est obligé de proposer la pièce dans laquelle on se trouve : on choisit une arme et un personnage qui est immédiatement déplacé dans la pièce. Puis, on interroge le joueur à sa gauche pour établir la véracité de ce qu’on vient de dire : si le joueur a au moins une carte alibi (pour innocenter une personne, un lieu ou une arme), il doit nous en montrer une en secret, sauf s’il n’en possède pas. Si l’autre joueur nous montre une carte c’est que notre hypothèse est fausse et le jeu continue. Et c’est là qu’entre l’aspect stratégique : si on comprend le fait d’y aller par élimination, rien n’empêche en tant que joueur de faire une fausse accusation sur une personne / lieu ou arme alors qu’on a soi-même la carte alibi dans sa main, pour fausser les autres joueurs ! Il faut donc penser à tout ça et être vigilant avant de donner son verdict final lorsqu’on est sûr de qui a commis le meurtre, où et avec quelle arme. Lorsqu’on accuse on vérifie seulement les cartes dans l’enveloppe. Si on a raison la partie s’arrête tout simplement, mais si on a tort, la partie continue uniquement avec les autres joueurs, on est disqualifié.

Vous souvenez-vous ? Pour ne pas s’y perdre avec tous les indices, chaque joueur possède une petite fiche enquête qui permet de comptabiliser les cartes alibis vues – et défausser ses propres cartes.

J’adore le Cluedo, peut-être parce que je suis friand d’enquêtes et de thriller : le fait de procéder par élimination et qu’il y ait même un peu de manipulation dans le fonctionnement du jeu donne de vrais rebondissements. Je pense que les items sont presque aussi connus que le jeu, il y en a plus ou moins suivant les versions, il y a même eu un Cluedo Simpson « J’accuse Homer Simpson avec le Donut empoisonné dans le Manoir de Burns » (vrai !). Il y a aussi eu un film adapté, mais passons…

Le petit plus : chaque personnage du jeu avait une bio pour situer son background où chacun donne son supposé alibi. Ça ne sert à rien dans la résolution du jeu, mais cela donne une dimension supplémentaire dans l’impression de résoudre une enquête. Vous aimez toujours Cluedo ? Parlez-nous de vos parties en commentaire.

  • Publicité chocolats Treets
    menelik
    tang
    Gâteau Yes des années 80
  • Gâteau Yes des années 80
    menelik
    tang
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓