Maradona, la Mano de Dios

Diego Maradona

Diego Maradona. Voilà un joueur qui a marqué des buts (de la main ?) et les esprits durant les années 80/90. Sur le terrain, d’abord. Celui qu’on surnommait à juste titre El Pibe de oro, a su nous faire rêver grâce à son talent. Le numéro 10 argentin, qui jouait milieu offensif, est considéré comme l’un des meilleurs joueurs dans l’histoire du ballon rond. Il a offert d’intenses moments sportifs à son public en menant notamment son équipe à la victoire en 1986. Il réalise alors son rêve de gosse « J’ai deux rêves, disputer une coupe du monde et la remporter avec l’Argentine ». À 25 ans, quand l’occasion se présente, le jeune capitaine la saisit à bras le corps. D’abord, en inscrivant deux buts qui ont marqué l’histoire du football en quarts de finale contre l’Angleterre. Le premier litigieux, qui aura énormément fait parler de lui, car il est délibérément marqué de la main et que l’arbitre le valide quand même. Et le second, magnifique, tout simplement : Maradona part de son camp, remonte tout le terrain en défiant la défense adverse et enfin trompe le gardien. Ensuite, en se battant non sans difficultés contre une équipe de RFA accrocheuse en finale. Maradona offrira le but de la victoire (3 à 2) à son coéquipier Jorge Burruchaga.

Après cette coupe du monde, la popularité du joueur argentin atteint son apogée. De par son talent indéniable mais aussi devant son action de tricherie manifeste, qu’il se charge d’accentuer en conférence de presse  avec cette célèbre phrase « Un poco con la cabeza de Maradona y otro poco con la mano de Dios ».

Diego Maradona mano de dios

Depuis toujours, Maradona avait défrayé la chronique pour sa qualité de jeu sur le terrain et sa médiocre qualité de vie en dehors. Très tôt, ce jeune prodige issu d’une famille modeste avait amusé le public et attiré les médias par sa maitrise du ballon. Malheureusement, sa carrière et sa réputation sont rapidement entachées par des coups de sang, une addiction à la cocaïne, des gestes déplacés, des relations controversées et une vie nocturne agitée. Il est même suspendu lors de la coupe du monde 1994. En 1997, il raccroche les crampons à l’âge de 37 ans. Il reviendra sur le terrain en tant qu’entraineur et sélectionneur sans grand succès.

Désormais, on entend parler de lui plus pour des problèmes de santé que pour des exploits sportifs. Maradona paie sa vie pleine d’excès par des séjours à l’hôpital. A l’époque, Diego c’était ça !


  • Publicité chocolats Treets
    tang
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
  • tang
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓