Et un, et deux, et trois zéros !

France-champion-monde-1998

On ne pourra pas nous accuser de l’avoir volée cette victoire-là. On a clairement écrasé (pardonnez l’effusion de sentiments mais c’était tellement bon !) le Brésil, champion de tous les champions faisant de cette soirée un véritable cauchemar pour l’équipe d’Amérique du Sud. Thierry Rolland en commentateur de ce match historique, un Laurent Blanc qui embrasse le crâne rasé de Barthez, extraordinaire gardien sur cette partie, un Marcel Desailly expulsé en deuxième période laissant ses camarades à 10 contre 11. Bref une soirée mémorable ! Qu’il fait bon revivre, surtout devant les prouesses actuelles de nos joueurs…

« Nous sommes le 12 juillet 1998. La France reçoit à domicile mais n’a jamais remporté le tournoi. Depuis juin, nous avons suivi l’évolution de l’équipe des bleus, coachée par Aymé Jacquet, avec de bonnes frayeurs. Lors du quart de finale notamment, qui s’est joué au tir aux buts. Porté par le capitaine Didier Deschamps, les 11 joueurs français se tiennent prêts à affronter les terribles brésiliens champions du monde par quatre fois déjà. A peine le coup d’envoi lancé, les bleus montrent la férocité du lion coq. Les occasions se multiplient mais rien ne se concrétise. Au bout de 27 minutes de jeu, Emmanuel Petit tire le premier corner français. Le ballon vient se mettre sur la tête de Zizou. Butttttttttttttttt. Juste avant la mi-temps, la France obtient un deuxième corner de Petit. On imagine le doublé, il n’en est rien. La déception est rapidement balayée quand le corner joué par Djorkaeff une minute plus tard touche la tête de Zidane qui inscrit son deuxième but. Pour le plaisir, Petit donnera le coup de grâce avec un but juste dans les prolongations. La France est CHAMPIONNE DU MONDE ! »

J’en garde encore des souvenirs mémorables et rien qu’à l’idée de revivre ce moment, j’en ai des frissons sur tout le corps ! Pas vous ?

Bientôt le Brésil… Croisons les doigts pour que le spectacle soit à la hauteur de celui de 1998.

Mais avant ça, savourons à nouveau les images de cette victoire sous un air de Gloria Gaynor :

  • menelik
    tang
    yes
    Publicité chocolats Treets
  • menelik
    tang
    Publicité chocolats Treets
    yes
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓