Gaston Lagaffe : M’enfin !!!

gaston lagaffe

Créé en 1957 par Franquin, Gaston Lagaffe fait sa première apparition dans le journal de Spirou. Au départ, très guindé, le personnage va évoluer pour acquérir quelques années plus tard sa forme définitive : cheveux noirs hirsutes, dos voûté, grandes pattes maigres, jean, pull vert élimé et trop court et espadrilles bleues.

Gaston est un jeune homme d’une vingtaine d’années, résolument inadapté à la vie en entreprise. Enfermée dans un bureau et condamnée à se coltiner le fameux courrier des lecteurs du journal, cette âme créative se réfugie dans le sommeil pour échapper au pensum qui la fait vivre.

Par chance, Gaston a trouvé divers moyens pour échapper à l’ennui de sa condition. Il a notamment introduit au sein du journal de nombreux compagnons clandestins, chargés de le distraire et de lui donner de l’affection. Voilà pourquoi son chat, dit « le chat dingue », vit désormais à ses côtés soit sur son bureau, soit dans son placard ou sur un fauteuil selon les circonstances. Afin que ce dernier ne s’embête pas à son tour, Gaston a aussi adopté une mouette rieuse (dont la particularité est paradoxalement d’être mal embouchée ou d’humeur dépressive), un poisson rouge nommé Bubulle et pour finir une petite souris Cheese. Gaston croit en l’amitié entre les animaux, comme il l’explique à son collègue Lebrac « Figure toi que Cheese ma souris grise s’est prise d’amitié pour Bubulle mon poisson rouge Hé Bin tu n’imagines pas ce qu’il est difficile d’apprendre à nager à une souris ». Pas de problème non plus entre le chat et la souris, le chat offrant même sa queue à la souris en guise de plongeoir. Hippie jusqu’au tréfonds de son être, Gaston aimerait diffuser au sein de la rédaction un grand message de paix et d’amour.

Gaston Lagaffe M'enfin

C’est sans compter l’obsession mercantile de son supérieur Prunelle qui n’a de cesse de vouloir écarter Gaston du centre névralgique de l’entreprise afin d’éviter qu’il n’y rencontre De Mesmaeker, un mystérieux homme d’affaires censé signer un contrat juteux qu’il ne parvient jamais à signer (à cause de Gaston justement).

Car, perclus d’ennui dans son bureau retranché, Gaston est devenu un genre de savant fou générateur de catastrophes qui s’essaie tantôt à la musique (avec son gaffophone), tantôt à la cuisine, au sport et à bien d’autres activités en s’improvisant inventeur. Rares sont ses amis dans l’ambiance si studieuse de bureau, au moins peut-il compter sur le soutien de Jules-de-chez-Smith-en-face, un hurluberlu dans son genre.

Gaston n’a qu’un rêve : vivre dans la nature, en harmonie avec ses animaux et sa très chère Mademoiselle Jeanne.

Malheureusement, il reste prisonnier de ses fers, englué dans un métier inintéressant et sans avenir avec des êtres qui ne cherchent qu’à le façonner à leur image.

M’enfin, celui qui formatera Gaston n’est pas né.

gaston fauteuil

  • Publicité chocolats Treets
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
    tang

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓