Décès de Patrick MacNee, éternel John Steed

Chapeau Melon et bottes de cuir

On a appris hier soir avec tristesse le décès d’une icône du petit écran : Patrick MacNee. Son nom ne parlera peut-être pas aux nouvelles générations, même si les multiples rediffusions de sa série phare Chapeau Melon et Bottes de Cuir ont permis de faire connaître son visage au plus grand nombre. Patrick MacNee c’était un petit peu notre vieil oncle anglais à tous. Il s’est éteint aux États-Unis où il vivait depuis quelques années à l’âge de 93 ans.

Patrick MacNee obtient le succès sur le tard : lorsqu’en 1961 débute la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir (The Avengers en VO – aucun rapport avec les autres) il a déjà 40 ans et sur le point d’arrêter sa carrière d’acteur. Au départ John Steed n’est qu’un personnage secondaire et l’assistant du médecin David Keel. Chose que les français ignorent puisque la toute première saison du show est inédite chez nous, seuls deux épisodes furent diffusés bien plus tard… Sorte de justicier à son compte, John Steed combat le crime et s’impose comme une figure classe et personnifie le fameux flegme britannique avant James Bond. Durant les trois premières saisons il est accompagné de divers protagonistes féminins : il faudra attendre 1965 pour voir arriver son alter-ego : Emma Peel incarnée par Diana Riggs. Encore une fois, l’avant Emma Peel est anecdotique en France, les trois premières saisons n’ayant même pas été doublées et en noir et blanc. La réalisation est soignée, les scénario fantaisistes et pleins de panache : humour, action, mystère, classe. D’autant plus comme on l’imagine une relation ambiguë entre les deux héros. Lorsque Diana Riggs quitta la série elle fut remplacée par Linda Thorson et sa fameuse Tara King, plus jeune, souvent provocante, mais pas l’image de la femme fatale : la série propose des personnages féminins forts et développés. Et puis à la fin des années 1960 le show devient cher à produire et la série s’arrête… Pour reprendre en 1976 dans une coproduction franco-britannique (des épisodes seront même tournés en France et au Canada) ! Cette fois, Steed est accompagné de la belle Purdey mais également d’un certain Mike Gambit (le personnage a été crée pour les scènes d’action, Patrick MacNee commençant à prendre de l’âge). Toujours ce même humour anglais et ces répliques géniales même si cette seconde série (The New Avengers en VO) se veut plus réaliste et portée sur l’action. Elle aura cependant moins de succès et ne dura que deux saisons.

Patrick MacNee

J’ai découvert la série beaucoup plus tard lors de ses rediffusions sur M6 et elle était toujours jouissive. Déjà c’était un vrai rendez-vous familial : les grands parents étaient adultes lors de sa première diffusion et mes parents encore jeunes, je découvrais sur le tard une série qu’ils connaissaient déjà. Comme mon père friand de divertissement British à la James Bond, j’adorais le show : le vrai plus était cette alchimie entre Steed et sa partenaire (la seule Emma Peel de mon point de vue) et puis ces énigmes à résoudre, souvent loufoques et hors de toute réalité. Sans compter le générique culte de Laurie Johnson ! En plus la série a pour spécificité que tous les épisodes sont indépendants les uns des autres comme c’était la mode à l’époque, on pouvait la prendre facilement en cours. Une série culte tout simplement.

Pour en revenir à Patrick MacNee, après la série il enchaîna les petits rôles dans des séries cultes comme Columbo. Sa carrière au cinéma est plus confidentielle, son rôle le plus iconique étant dans le James Bond Dangereusement vôtre aux côtés de Roger Moore. Nous n’oublierons pas ce grand acteur britannique qui restera pour toujours John Steed. Quels souvenirs en garderez-vous ?


  • Publicité chocolats Treets
    tang
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
  • menelik
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓