Les Nuls

les-nuls-cite-peur

Aujourd’hui je vous parle de mon groupe d’humoristes préféré, à savoir Les Nuls ! Au départ le groupe s’est formé grâce à la rencontre d’Alain Chabat et de Dominique Farrugia. Devenus amis, ils décident de faire équipe avec Chantal Lauby et Bruno Carette et le groupe se forme en 1986. C’est en 1987 qu’a lieu leur première télé sur Canal+ dans « Les rescapés du crypté » une série parodique sur l’exploration spatiale. Après quelques jours de grand succès, le module devient une émission à part entière « Objectif Nul », clin d’œil évident à l’album de Tintin et Star Trek. À l’époque, Bruno Carette était le cuistot du vaisseau et l’équipage était composé de Alain Chabat, Chantal Lauby, Alexandre Pottier et Blats. Arnold Boisseau et Dominique Farrugia participaient à l’écriture mais ce dernier apparaissait rarement à l’écran.

La même année, le programme reçoit un 7 d’or de l’émission de divertissement. Vous souvenez-vous qu’avant chaque épisode, Alain Chabat citait cette phrase : « À des millions d’années burosse de la terre, un équipage, Zeitoun, Panty, syntaxerror, le mercenaire et le capitaine Lamar, dérivent à bord du Liberator ; leur objectif ? NUL ! » Pour la petite anecdote, Alain Burosse, qui était l’un des responsables de Canal+ à l’époque.

Les Nuls – C’est quoi cette bouteille de lait ?

Il y aura 50 épisodes d’Objectif Nul. Parmi les nombreux invités de la série on compte : Richard Gotainer, Philippe Risoli, Frank Margerin, Philippe Vuillemin, Philippe Chany, Tom Novembre, Philippe Gildas, Dick Rivers, Jean-Pierre Kalfon, Gilles Verlant, Antoine de Caunes, Maître Capelo…

Au printemps 1987, l’équipe tourne des bandes-annonces pour les programmes de l’été (avec le slogan « Emportez votre décodeur en vacances !« ).

L’été de la même année, c’est la naissance du JTN le Journal Télévisé Nul dans l’émission Nulle part ailleurs, et Les Nuls font tout : pré-générique, portrait d’un invité, les fausses publicités (j’en ai ajouté plusieurs cultes dans cet article), des sketchs en direct et bien sûr le JTN en lui-même avec les news du jour.

Les Nuls – La sécurité routière

La saison suivante, Les Nuls prennent une pause, c’est à cette occasion que seront créées les Arènes de l’Info, qui deviendront Les Guignols de l’info.

Pour autant, ils ne sont pas vraiment en vacances puisqu’ils livrent à Canal+ deux projets d’émissions : d’abord TVN 595 diffusée fin 1988 qui leur vaudra leur deuxième 7 d’Or comme meilleur divertissement, et puis surtout (à mon sens) La Nuit la plus Nuls, diffusée début 1989. Un concentré de rires avec des sketchs originaux comme le péplum Tarama et les mines du Roi Saumon, le film « Trois amigos ! » de John Landis, et les hommages des Nuls à leurs comiques préférés avec la diffusion d’épisodes parodiques de Police Squad (un ancêtre assumé des « Y-a-t-il…? »), et puis notamment des Monty Python.

L’année suivante, 61 épisodes de A.B.C.D Nuls sont produits, un abécédaire sous forme de sketchs illustrés par des fausses définitions du dictionnaire. La mort brutale de Bruno Carette viendra stopper net l’émission pourtant grand succès de la chaîne.

Les Nuls – Fristies

Après leur deuil, Les Nuls reviennent courant 1990 toujours sur Canal+ avec de nouvelles émissions : Histoire(s) de la télévision, et Les Nuls l’émission, sorte de SNL à la française, avec une émission entièrement réalisée en direct (ce qui ne se faisait plus à l’époque à la télévision française) et un invité fil rouge participant aux différents sketchs. On y retrouvait aussi les fausses publicités, et un nouveau JTN appelé Les Nuls : l’édition. L’émission leur vaudra le troisième 7 d’Or de leur carrière.

En 1992 l’émission est arrêtée car le groupe est épuisé par le rythme imposé et les délais pour l’écriture, alors que l’émission et le groupe est au sommet de sa popularité. Ce sera d’ailleurs la fin des Nuls à la télévision, même s’ils referont une apparition dans Nulle part ailleurs en 1994 pour les 10 ans de Canal+.

Même s’ils suivent depuis des carrières séparées aussi bien à la télévision qu’au cinéma, ils décident de se reformer en 1994 pour leur film culte La Cité de la Peur dont ils ont écrit tout le scénario, sorte de comédie d’horreur se déroulant pendant le festival de Cannes.

On s’est longtemps demandé si Les Nuls se reformeraient un jour. Même s’ils ont fait des apparitions dans le Burger Quiz de Chabat (en 2001 et 2018), une émission qui possède ce même esprit du groupe avec également des fausses pubs, ils n’en firent rien…

Et vous les amis, vous aimeriez qu’un jour la bande se reforme ?

Les Nuls – Toniglandyl

  • tang
    yes
    Publicité chocolats Treets
    menelik
  • tang
    menelik
    yes
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓