GTO (Great Teacher Onizuka)

GTO_Great_Teacher_Onizuka

Aujourd’hui, c’est avec un manga culte, en l’occurrence « GTO », que je débarque sur le blog de Génération Souvenirs ! Qui se souvient des aventures du « Great Teacher Onizuka », diffusées sur Canal + en 2004 ?

Le mot « culte » est assez faible, devant le phénomène que cette série japonaise de 1 saison de 43 épisodes sortie en 1999, a provoqué sur son passage et cela, même en France. C’est pour dire à quel point, elle a marqué son époque !

Cette adaptation du manga de Tōru Fujisawa paru en 1997, raconte comment Onizuka, devient un professeur dans un collège difficile, tout en ayant son propre enseignement. Entre les élèves indisciplinés, les gangs, quelques suicidaires et autres jeunes filles séductrices, sans oublier certains professeurs qu’il n’aime pas, cela ne sera pas de tout repos pour s’imposer…

Si ce programme peut paraître comme les autres mangas de l’époque en apparence, il n’en est rien ! Et pour cause : son thème, son irrévérence, mais surtout son ton insolent, en font son succès. En effet, observer un professeur mater les jupes des jeunes femmes toutes les deux secondes, tout en se bagarrant avec ses élèves d’un gang, sans oublier d’humilier le directeur en lui cassant sa voiture, avec au passage une bonne humiliation de ses élèves qui en harcelaient un autre; tout cela donne un concept aussi stupéfiant, que décoiffant, laissant par la même occasion, toutes formes de conventionnalismes au placard. Et oui, nous sommes au 21ème siècle et quand on parle de problèmes d’adolescents dans un collège difficile, soit on traite tout, soit rien ! Et bien là, c’est exactement ce qui se passe, et cela, sans aucune censure.

Et c’est peut-être pour cet aspect brut et un peu réaliste, que ce manga a tellement fonctionné. Dites-moi, si je me trompe ?

Cependant, ça me fait un peu penser au « Collège Fou Fou Fou », de par son principe d’école, mais aussi à « City Hunter / Nicky Larson », de par la mentalité de son personnage principal. Dites, moi, ce que vous en pensez ?

Comme tout manga à succès, « GTO » fut décliné en produits dérivés comme un film live, deux séries spin-offs et trois dramas animés, sans oublier le manga qui compte 9 volumes, bref, toutes ces choses confirment le statut culte de cette œuvre aussi originale, qu’unique.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de « Great Teacher Onizuka » ?

Générique – GTO (Great Teacher Onizuka)

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Gâteau Yes des années 80
    menelik
    tang
    Publicité chocolats Treets

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓