Conan, l’aventurier

conan-aventurier

En un jeudi après-midi, je m’installe confortablement dans mon canapé et zappe de chaines en chaines, tombant alors sur la série animée Conan, l’aventurier, diffusée sur Mangas. Cela me rappelle le bon vieux temps, quand le dessin animé triomphait sur M6, puis sur TF1 en 1993. Souvenez-vous !

Tout d’abord, ce programme composé de 2 saisons pour 65 épisodes, était co-produit en cette même année par des américains et des canadiens, mais aussi par des français comme le groupe AB, à qui l’on doit les sitcoms comme Premiers Baisers. Surprenant, non ? Enfin bref, passons.

L’histoire dévoilait celle de Conan, seul survivant de la transformation en pierre des membres de son village, par l’infâme Iramon. Pour les libérer, il doit partir en quête et utiliser la fameuse arme magique, que son père a créée spécialement pour lui : une épée fabriquée en métal-étoile, qui envoi les méchants dans les abysses. Pour ce faire, il est aidé par quelques acolytes aux pouvoirs spéciaux, mais aussi par un mini phoenix.

conan-aventurier-dessin-anime

Lorsque je regarde les nombreux épisodes à la suite, cela ne me fait pas du tout penser à Conan, héros qui a eu comme acteur Arnold Schwarzenegger dans le célèbre film éponyme sorti en 1984. Entre le blockbuster des années 80 et le dessin-animé des années 90, j’ai l’impression de ne pas voir la même histoire et ce, même si le récit destiné à la jeunesse, est quand même pas mal ! Dites-moi si j’ai tort ?

Si pour certains, cette animation a peut-être mal vieillie, je trouve qu’elle a encore tout son charme. Peut-être est-ce du à son rythme légèrement saccadé. Mais en tout cas, son intrigue feuilletonante me tient en haleine, car oui, à chaque fin d’épisode, je me demande si il va réussir ou pas.

Comme tout dessin animé qui passait dans le Club Dorothée jadis (enfin pour la saison 2), il était accompagné par le générique de Bernard Minet, dont la structure pop, les paroles simples et la mélodie entraînante, en font un titre imparable.

À noter que cette production a connu plusieurs studios : américains et canadiens pour la 1ere saison et en co-production française via AB pour la seconde. Ce qui explique la diffusion de la saison 1 sur M6 et la suite dévoilée sur TF1.

Si Conan n’était pas un succès foudroyant, ce programme a permis, comme tous animés des années 80-90, de lancer une gamme de figurines.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la série animée Conan, L’Aventurier ?

Générique – Conan l’aventurier

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • tang
    Publicité chocolats Treets
    menelik
    yes
  • yes
    Publicité chocolats Treets
    menelik
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓