The Pussycat Dolls – When I Grow Up

pussycats-dolls

C’est en 2008, que le groupe The Pussycat Dolls, revient avec le single « When I Grow Up ». Il fut classé à la 2ème meilleure vente de singles en France. Rappelez-vous !

Quand je vous parle des « Poupées minettes », j’aurais très bien pu vous parler de ses anciens singles tels que : « Don’t Cha », « Stickwitu », « Buttons » ou encore « I Don’t Need A Man », mais je préfère vous remémorer celui-là. Et pour cause : si le texte ne vole pas bien haut et frôle la superficialité « Quand je grandirais je veux être chanteuse, star, danseuse », pour moi, c’est de loin le meilleur single de cette troupe. Normal : le légendaire Rodney Jerkins, à qui l’on doit « The Boy Is Mine » de Brandy & Monica (1998), « Say My Name » des Destiny’s Child (2000) ou encore « You Rocky My World » de Mickael Jackson (2001), est aux manettes. Attention, quand je dis meilleur single, je parle au niveau de structure musicale et non du texte !

Côté clip, celui-ci dévoile les filles qui sont bloquées dans un embouteillage à Hollywood Boulevard ! Oh mince, la poisse (rires) ! Que faire de mieux pour patienter, que de sortir et d’offrir aux autres automobilistes, une séduisante chorégraphie sur les bancs et sur les échafaudages ! Whouaa, quel concept !!! Mais surtout quelle claque, car au moins, elles savaient bien danser ces « Poupées Minettes » (rires) !

Pour conclure, j’ai toujours eu du mal avec ce Girls Band, car passer après le quintet britannique « Spice Girls » et ses 86 millions de disques vendus, c’est clair, que l’Amérique ne pouvait en rester là et se devait de répliquer ! Seulement voilà : les Pussycat Dolls ne seront jamais les « Filles épicées », ni de par leur concept, ni de par leur aura, ni même via leur musique. Et pour cause : les Spice Girls avaient des influences variées dans leurs musiques pop, tout en arborant une image très familiale et de ce fait, ça pouvait toucher un large public, alors que là, ces américaines Pussycat Dolls qui faisaient du r&b et étaient très provocantes (« Touch my button » comme dans l’une de leurs musiques…), ça a donc un impact limité comparé à leurs ainées britanniques, dont elles s’inspiraient par le concept et même le nom d’où est tiré le 2nd album « Dolls Domination », qui rappelle le 2nd opus « Spice World » des Spice Girls.  Bref, ça sentait le réchauffé, mais pour moi, c’était moins bien ! Il suffisait juste de voir comment la leader du groupe Nicole Scherzinger, était toujours mise en avant par rapport aux autres, pour s’en rendre compte.. et ça vient s’appeler un groupe !

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la chanson « When I Grew Up » des Pussycat Dolls ?

Clip – The Pussycat Dolls – When I Grow Up

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • tang
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓