Born to be alive

Patrick Hernandez Born to Be Alive

Y’a-t-il une recette miracle pour vivre d’une seule chanson toute sa vie ?

La question mérite d’être posée à Patrick Hernandez, ce dandy français né en 1949, auteur et interprète du tube Born to be alive. Certifié disque d’or en Italie en 1978, ce titre s’exporte en France l’année suivante et connaît très vite un succès international. Ce qui a permis au chanteur de rapidement mettre fin à sa carrière, se contentant uniquement de piqûres de rappel lors de brèves apparitions télé ou plus récemment en prenant part à la tournée Stars 80.

Alors comment fait-on une mayonnaise qui prend ? Tout d’abord, privilégiez la simplicité : les mets les plus simples sont aussi les meilleurs. Prenez un homme au look improbable pour son époque. Utilisez sa voix chaude pour donner du corps à la préparation. Ajoutez-y des paroles faciles à retenir et répétez-les sans modération. Incorporez-y une musique rythmée en décalage avec le style du chanteur. Et enfin optez pour un clip soft, mettant en scène l’interprète sur fond noir avec son attribut fétiche, une canne, et faites-le se démultiplier. Et hop, vous obtenez un hit ! Une soirée sans Born to be alive, c’est comme une eau pétillante sans bulles. C’est une chanson qui déclenche en vous une irrésistible envie de danser, comme si la musique s’emparait de votre corps. Pas besoin d’alcool dans cette recette miracle, tout le monde est conquis. Et en redemande !

Alors, Mister Patrick, à quand le prochain tube ?

  • menelik
    tang
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
  • Gâteau Yes des années 80
    menelik
    Publicité chocolats Treets
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓