Doc Gynéco – Viens voir le docteur

doc-gyneco-viens-voir-le-docteur

La décennie 90 est considérée par beaucoup, comme synonyme de l’âge d’or du rap français. Entre IAM, NTM, Le Secteur A, Alliance Ethnik ou encore Neg’Marrons, ils ont tous obtenu un succès commercial sans précédent, marquant ainsi leur époque. Mais en 1996, ce n’est pas un rappeur, mais bel et bien un docteur, qui cassait la baraque avec « Viens voir le docteur ». Je veux bien sûr parler de Doc Gynéco. C’était l’une des plus grosses ventes de cette année-là. Souvenez-vous !

Quand je réécoute ce titre pour cette chronique, je ne peux cesser de rigoler. Et pour cause : c’est un docteur qui chante « Viens voir le docteur », extrait de son 1er opus : « 1ère Consultation ». En terme de jeux mots, c’est drôle, non ? Alors c’est parti, pour une petit piqûre de rappel !

Ce morceau dévoilait les envies très sensuelles du rappeur, envers une jeune femme.
Au niveau du texte, vu que la censure de l’époque n’autorisait pas le langage cru, il fallait donc inclure de nombreuses métaphores, jeux de mots ou sous-entendus, afin de faire passer un message allègrement osé à la cible des acheteurs de disques rap de l’époque : les jeunes.

doc-gyneco-premiere-consultation

La mode qui régnait en maître à cette période, était l’inclusion des références et autres hommages dans pratiquement tous les sons rap mainstream. La preuve avec Passi, qui zappait durant plusieurs émissions télé dans « Je zappe & je matte ». Doc Gynéco n’échappait donc pas à la règle.

Si le 1er couplet se veut subtil avec des citations de séries télé culte des années 90 comme : Beverly Hills, Hélène et les garçons, Premier Baiser, Les filles d’à côté ou encore Classe Mannequin, le second abandonne celles-ci au profit d’allusions crues comme les suivantes : « Je te ferais passer l’oral du mal » ou « Viens réviser tes mathématiques en mesurant ma… ». Bref, des termes que je ne peux évoquer ici, sous risques de censures.

Musicalement parlant, je trouvais que le son était vraiment différent des autres musiques de cette époque. Ça me fait penser à de la G-funk, digne du rappeur Snoop Dogg. Dites-moi si j’ai tort ? Quant aux chœurs chantés, très Groove, ils permettaient de retenir très facilement les paroles : « Viens voir le docteur, non n’est pas peur ». Un pur délice pour les oreilles !

Le vidéoclip quant à lui, représentait le Doc, chantant face caméra sur un fond noir, alternant avec des plans sexy, dont je vous laisse juges.

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de cette première consultation du Dog Gynéco ?

Clip – Doc Gynéco – Viens voir le docteur

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • tang
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
  • menelik
    tang
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓