Les bonbons de notre enfance – Partie 1

bonbons rétro

Après notre très gros dossier sur les jouets de la récré (et la 2eme et 3eme partie) on s’attaque à un autre des piliers fondateurs du site Génération-Souvenirs à savoir les bonbons rétros ! Bien sûr il n’est pas interdit de faire des mélanges, à savoir manger des bonbons à la récré et jouer en dehors. Et comme je suis SÛR que quelque soit votre âge cet article va vous rappeler des souvenirs (« Mais ouiii Ginette, tu as vu le TANG ? J’avais oublié mais c’est bien sûr »), replongez-vous avec délice(s) dans ces souvenirs sucrés. C’est parti mon kiki.

Collier de bonbons (voir l’article)

Dans les années 90 la mode était tellement rococo qu’on pouvait aisément se permettre de porter des colliers de bonbons de toutes les couleurs, d’ailleurs ce fameux collier est la copie des colliers « ras du cou » avec des grosses perles qui se portaient très serrés. L’avantage là c’est qu’on pouvait se donner un peu d’air en croquant dans le collier pour l’alléger. Et puis comme ça on a toujours un peu de nourriture à portée de bouche !

collier-de-bonbons

Fizzy Rolls (voir l’article)

Les Fizzy Rolls sont au final assez proches des colliers de bonbons : un tube avec dix bonbons à croquer ou sucer ou lécher, des bonbons de différentes couleurs et autant de saveurs avec un goût légèrement acidulé qui arrivait après le sucre comme une surprise. Et ça, ça donne envie.

fizzy-rolls-rouleaux-de-bonbonsSifflet de bonbons

On aime bien les confiseries ludiques chez Génération-Souvenirs et il est vrai que c’est plus agréable d’avoir la friandise dans un enrobage digne de ce nom. Avec le sifflet on pouvait casser les oreilles des parents tout en dégustant de délicieux bonbons fruités !

sifflet-de-bonbon

Sucette Lollie (voir l’article)

Dans la droite lignée du collier de bonbons et des Fizzy Rolls il y avait les sucettes Lollie de Look o Look, ou comment décliner le même type de bonbons à trois sauces différentes, toujours avec ce petit goût acide si caractéristique. Et le bâtonnet à mordiller pendant des heures une fois la sucette terminée. Oui à une époque c’était à la mode d’avoir un bâton de sucette dans la bouche.

sucette-lollie-de-look-o-look

 

Roudoudou : les coquillages à sucer

J’ai toujours trouvé que le Roudoudou était une épreuve en soi, un tour de force. Déjà parce que le bonbon (à lécher impérativement) n’était pas spécialement bon, mais le risque de s’esquinter la langer sur le coquillage était souvent synonyme de bobos. Et le goût du plastique qui déteint légèrement sur celui des bonbons. Bref j’aimerais énormément réessayer pour me rappeler tous ces souvenirs des années 60, 70 et 80.

roudoudou-coquillage-a-sucer

Boule de coco (voir l’article)

En voilà une douceur agréable au nez, qui n’est pas la meilleure sucrerie pour les gens qui en mettent de partout. En effet la boule coco c’est un enrobage de douceur qui fond dans la bouche tout doucement, et puis ces couleurs pastel et la noix de coco en poudre… Alors oui par contre quand on croque dedans on en met clairement de partout comme la boule s’effrite mais bon c’est quand même irrésistible. Yummy yummy.

boule-coco-bonbonFrizzy Pazzy (voir l’article)

J’adorais les Frizzy Pazzy et son packaging si reconnaissable, on avait vraiment l’impression de prendre une espèce de drogue, un truc illicite qui mettait dans tous ses états – il n’y a qu’à voir le petit bonhomme dessus et ses yeux hallucinés. D’ailleurs je vous recommande d’aller voir la pub du produit, complètement barge (il vous suffit de cliquer sur « voir l’article » ci-dessus). Et puis le goût de ce chewing-gum : je ne sais pas quelle réaction chimique en est à l’origine mais au contact de la salive, POP ça explose dans la bouche en crépitant. Immanquable.

chewing-gum-frizzy-pazzy

Boisson TANG (voir l’article)

Le TANG la boisson des années 80 bien connue des fans, à hydrater dans un grand volume d’eau pour goûter à ce mélange d’orange sucrée. Alors j’avoue, je n’y avais jamais goûté auparavant, j’ai décidé de m’y mettre avant cet article, histoire de pousser le professionnalisme. Et bien… J’ai détesté :D. Le goût ultra-sucré est difficile pour les papilles mais surtout on dirait un médicament. Bref je ne sais pas pourquoi le TANG est le produit culte d’une génération mais au moins j’ai testé ! Et puis, les goûs et les couleurs…

tang-boisson-en-poudre

Gâteau YES (voir l’article)

Nestlé sait comment régaler nos papilles avec du chocolat en une barre toute aérienne qui rappelle un peu en texture un autre produit d’un concurrent : le Kinder Délice. Avec ses couches de tendresse (Yes) cacaotée et sa coupe centrale au lait je crois. Un régal pour le goûter. Est-ce que vous êtes comme moi en dégustant avec le papier pour ne pas s’en mettre plein les doigts ?

gateaux-yes

Graines de Tournesol (voir l’article)

Alala les graines de Tournesol c’est tellement représentatif de mes années collège ! J’en « mangeais » une telle quantité… Je mets des guillemets à manger, car quiconque connaît bien ce produit sait que le plaisir ne réside pas dans la dégustation de la fameuse graine de Tournesol (assez fade au final) mais bien d’avoir la coquille dans la bouche de longues minutes histoire d’absorber tout le sel, avec une petit frisson exalté quand on tombait sur une coquille particulièrement salée. Et puis bien sûr le décorticage de la coquille avec les dents, coquille qu’on recrachait avec délice, il y en avait partout dans la cour de récré 🙂

pipas-graines-de-tournesol

Têtes Brûlées

Les têtes brûlées sont aussi très représentatives de mes années collège, quand les parents nous laissent un peu d’argent que l’on dépense allègrement en boulangerie. La tête brûlée c’était un peu un must si on voulait jouer au macho de 12 ans qui se la racontait grave et qui n’avait peur de rien. En effet le bonbon doit son nom au goût coca particulièrement acide qui te secouait la tête. Seuls les plus téméraires prenaient des Têtes Brûlées…

tetes-brulees

Soucoupe à la poudre

Dans les années 80 ils avaient quelque chose avec la poudre, on dégustait le sucre tel quel quasiment ! Les fameuses soucoupe avaient un goût de carton dans mon souvenir : l’intérêt était qu’elles fondent rapidement sous la langue pour libérer tout leur sucre et donc leur saveur.

soucoupe-a-la-poudre

Pailles à la poudre

Dans la famille des poudres et des « on se met un peu de tout et n’importe quoi sur la langue » il y avait donc les pailles. On les ouvrait à une extrémité et on versait tout le sachet dans la bouche, soit intégralement mais plutôt par petites quantités histoire d’en profiter. Une poudre forte en sucre et légèrement acidulée.

pailles-mini-poppi-a-la-poudre

Boule magique (voir l’article)

Bon elles ne sont pas vraiment « magiques » hein, c’est disons la version mini de la fameuse couille de mammouth (dont on reparlera dans la suite de ce dossier). Un bonbon à laisser longtemps en bouche car il était quasi impossible de le croquer sans finir avec un bon mal de dents. Magique car au fur et à mesure de la léchouille la teinte changeait de couleur – il fallait donc le sortir de la bouche avec les doigts pour vérifier. Et bien sûr au fond, une fois le bonbon sucé, un chewing-gum !

chewing-gum-boule-magique

Roll’Up

Le Roll’Up c’était un peu le mètre-ruban du chewing-gum, à dérouler. Bien sûr il ne fallait pas mettre TOUT le rouleau dans sa bouche mais dérouler et couper de petites portions, et v’la que je te fais des bulles. Le chewing-gum le plus célèbre à partager avec les copains lors de la pause.

chewing-gum-roll-up

Tubble gum

Autre type de chewing-gum, le Tubble gum reconnaissable car il se présentait en tube comme le dentifrice, une manière inédite de manger ce type de friandise, et sa texture si culte, un peu molle. Alors bien sûr on vous déconseille de vous laver les dents avec mais en tout cas parfait pour votre dose de sucre à mâcher.

chewing-gum-tubble-gum

 

Push Pop (voir l’article)

J’ai aussi eu ma période Push pop, ces fameuses sucettes dans lesquelles il fallait mettre son doigt dans le bas du cylindre pour faire remonter le bonbon à lécher. C’était révolutionnaire à l’époque parce que c’était un nouveau moyen plus « propre » de déguster une sucette en plusieurs fois, avec ce capuchon dés que l’on avait finit on rebouchait le tube. C’était bien cool, encore dans la veine des friandises ludiques des 90’s et très utile pour le coup. Il y avait plusieurs parfums de fruits dans mes souvenirs.

pushpop+

Raider (voir l’article)

J’avoue une chose je n’ai pas connu le Raider. Parce que son nom a été changé en Twix en 1991, j’avais alors 2 ans, difficile de me souvenir de la légende Raider, une délicieuse gaufrette en caramel recouverte de chocolat au lait, les fameux « deux doigts coupe faim ». A priori, à part le nom, le goût n’a pas changé au passage du Raider au Twix. Cela dit, vous qui connaissez la friandise n’hésitez pas à me dire en commentaire si vous trouvez des différences, je serais ravi de les connaître.

raider---

Lila Pause Milka

Moi qui suis adepte des barres au chocolat, en voici une particulièrement goûteuse qui croque sous la langue, la fameuse barre Milka Lila Pause. Pralines et riz soufflé recouverts d’une délicieuse couche de chocolat fondant. Rien qu’à écrire ces lignes j’en ai l’eau à la bouche ! Vous vous en souvenez ?

lila-pause

À noter : nous proposons aussi des montages de bonbons variés pour vos plus belles fêtes, de l’anniversaire au mariage à thème avec la pièce-montée en bonbons ! Si vous êtes plutôt candy bar et bonbonnières, vous pouvez également opter pour notre sélection de bar à bonbons pour une baby shower ou un événement festif vintage et rétro !

Génération-Souvenirs regorge de bonbecs 80’s et 90’s, nous n’en n’avons pas fini ! Et voici le top 5 des bonbons de notre enfance, partagez les vôtres 🙂

  • Publicité chocolats Treets
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
    tang
  • Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓