Prison Break

prison-break

La chaîne M6 a diffusé de nombreuses séries cultes. Parmi elles, qui se souvient de « Prison Break », dont les péripéties de son héros principal Mickael Scofield, avaient triomphé dès 2006 ?

Ce programme de 81 épisodes sur 4 saisons diffusés aux États-Unis en 2005, contait donc l’histoire de Mickael Scofield, qui devait faire sortir son frère de prison, en y entrant comme détenu. Hélas pour eux, ils devront faire face aux terribles menaces qui rodent. Y parviendront-t-ils ?

À première vue, je ne peux cesser de me remémorer l’autre série « Oz », sortie quelques années auparavant. Pourquoi, me direz vous ? Est-ce en partie due à son univers carcéral ? Bien évidemment !

Cependant, le feuilleton « Prison Break » est plus brillant que son prédécesseur ! Et pour cause : le fait d’inclure un tatouage comme carte de la prison et véritable « clé de sortie » et que tout tourne autour de ça, c’est tout juste magistral, comme idée, non ? Qu’en pensez-vous ? C’est vrai, que de voir Mickael Scofiel, ancien architecte de la prison où son frère fut incarcéré, se faire tatouer les plans des lieux, afin de prouver son innocence, c’est tout juste grandiose ! Et c’est par ce biais, que toute l’intrigue se développe ! Comme quoi, un simple tatouage en apparence, peut révéler bien de mystères !

prison-break-serie

Si comme tout le monde, j’avais regardé la saison 1 de ce programme phénomène, j’avais moins bien accroché aux saisons suivantes et plus particulièrement à la deuxième. Est-ce en raison, parce que cette énigme intitulée « Prison Break », se passait à l’extérieur du lieu phare ? Car sans ce lieu phare où se déroule l’action, pour moi, ce n’est plus « Prison Break ». Sommes-nous, d’accord là-dessus ?

C’est vrai que l’action, qui dévoile les coups bas, meurtres, trahisons, violences et autres fais de ce genre situés en prison, donnait le ton particulièrement sadique à ce programme !

Hormis cela, je trouve que la romance entre Mickael et son infirmière Sarah, fonctionne à merveille et que les autres rôles, même ceux des méchants, sont tellement convaincants, qu’ils en deviennent effrayants ! C’est pour dire ! Il y a une seule chose qui me questionne ! Pourquoi avoir ajouté Kaley Cuoco, que l’on voyait déjà partout, dans deux épisodes ? Malgré cela, j’étais ravi de voir la chanteuse australienne Holly Valance, célèbre pour sa reprise « Kiss Kiss » de Tarkan en 2002.

À noter que le générique français « Pas Le Temps », interprété par le rappeur Faf La Rage, qui avait ce côté énergique avec sa guitare en refrain, s’est classé n°1 des meilleures ventes de singles en 2006, ce qui était très rare pour un générique de série télévisée, paru dans les années 2000.

La série Prison Break est très vite devenue un phénomène de société, engendrant même un téléfilm qui clôtura la série, avant de revenir en 2017 pour une cinquième mini saison de 9 épisodes et restera à jamais un des meilleurs feuilletons traitant du domaine carcéral !

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de la série « Prison Break » ?

Générique français – Prison Break – « J’ai pas le temps »

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Publicité chocolats Treets
    tang
    Gâteau Yes des années 80
    menelik

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓