Plus Belle La Vie

plus-belle-la-vie

Quand on parle de la vie, on dit qu’elle est belle. Par ce biais, cela me fait penser à la série française « Plus Belle La Vie », dont je vais vous parler dès à présent. Que pensez-vous des aventures des mistraliens de Marseille, ce véritable phénomène engendré par France 3 dès 2004 ?

Le mot phénomène est assez faible, tellement que ce feuilleton de 4040 épisodes sur 16 saisons (à la date d’écriture de cet article), a eu d’impact sur notre société actuelle. Ce n’est certainement pas les 7 millions de téléspectateurs quotidiens qui sont au rendez-vous tous les soirs à 20 heures, qui me contrediront !

Mais pourquoi un tel succès ? La première raison peut s’expliquer par la multitude de personnages que la série propose. On a donc la famille Marci avec Blanche la prof, son mari, ses enfants Lucas le réalisateur, Johanna la fille un peu peste au début, mais surtout le grand père Roland, propriétaire du Bar « Le Mistral », lieu emblématique du quartier du même nom où vivent tous ces personnages. Ajoutez-y un serveur homosexuel Thomas, qui est le fils caché de Roland, sans oublier Mirta, qui tient l’hôtel du quartier et qui a un petit-fils Rudy, qui est brièvement sorti avec Johanna, dont la mère du garçon appelée Luna, la fille de Mirta sort avec Guillaume, le médecin, qui a aussi un fils ado qui fait plein de bêtises au début. Parsemez le tout d’un commissaire Léo Castelli, qui a aussi une fille délinquante Barbara et des collègues de boulot comme Nicolas et  Aicha, dont l’ensemble global est envenimé par Charles Frémont, le méchant de la ville, qui a deux filles, dont Céline, qui fut une maniaco-dépressive et qui a un jumeau caché et Juliette, qui est sortie avec un des Mercoeur, gourou d’une secte…. Ah oui, j’ai aussi oublié Mélanie la serveuse du bar, mais aussi Vincent Chaumette, qui tient une agence immobilière dont la gentillesse du début, finira par le rendre méchant (pour plein de raisons différentes que je n’ai pas le temps d’évoquer ici), tout en passant par Samia, la jeune rebelle qui finira policière et qui se mariera avec Boher, un flic, anciennement raciste, mais qui gagnera la sympathie des téléspectateurs, en se rachetant une conduite et le tour est joué ! C’est bon, vous me suivez toujours (rires) ?!

fremont

Deuxièmement : le succès de la série tient surtout aux nombreux thèmes de sociétés qu’elle aborde. Entre la perte d’un enfant ou d’une adolescente comme Johanna par exemple, l’homosexualité de Thomas, l’amour mixte via Rudy, jeune homme métisse, le handicap récent de Luna, tout en abordant la sexualité des seniors via les personnages de Roland et Mirta, sans oublier les nombreux cas de consciences et autres rebondissements développés par tous les personnages… tout cela attire donc une large cible de téléspectateurs, que ce soit aussi bien les jeunes, les adultes, sans oublier les personnes âgées et c’est pour cela qu’un très grand nombre de téléspectateurs se sent proche de ces personnages.

Mais pour moi, le facteur essentiel c’est surtout sa diffusion. Je me rappelle, quand j’avais regardé le 1er épisode vers les 16 heures de l’après midi et il faut bien dire que de voir la vie, pardon la routine des personnages, c’était bien, mais ça manquait de piquant (chose qui rend accro les téléspectateurs). France 3 décida donc d’ajouter quelques éléments perturbateurs, tout en diffusant la série après son journal télévisé du 20 heures, temps de grande écoute et là : le carton était au rendez-vous !! Il ne faut pas oublier, que même si un programme est excellent, s’il n’est pas diffusé à une bonne case horaire, ça peut ne pas marcher et avec « Plus Belle La Vie », les producteurs, mais surtout la chaîne, ont bien pris conscience de cela. Et pour moi, ce facteur fut décisif dans le triomphe phénoménal de cette série aux 7 millions de téléspectateurs.

Personnellement, mes personnages préférés étaient Vincent, Ninon, Victoire, Estelle, Jawad, Charlotte (que j’adorerais revoir un jour dans le show), Samia, Malik, Boher, Thomas, le juge Estève, mais aussi Picmal le maire de la ville, sans oublier Christian Morin qui était génial ! Et c’est clair, qu’en 16 ans d’existence, ce feuilleton en a connu des rebondissements et par ce biais, ça a transformé la vie banale de ces personnages, en vies extraordinaires, dont les téléspectateurs, ne se lasseront jamais. Et oui, les plus de 4000 épisodes ont réellement marqué les esprits !!!

Est-ce pour toutes ces raisons, que la série a généré une multitude de produits dérivés tous plus variés les uns que les autres ? Certainement !

Quant au générique interprété par « Eva », je le trouve sensationnel !

Et vous, quels sont les meilleurs souvenirs que vous avez du feuilleton « Plus Belle La Vie » ?

Générique – Plus Belle La Vie

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Gâteau Yes des années 80
    tang
    Publicité chocolats Treets
    menelik

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓