Princesse Sarah

princesse sarah dessin anime

Voici un des plus célèbre et des plus aimé dessin par les petites filles des années 80/90 dont je fais partie : Princesse Sarah !!!

Rappelez-vous le générique :

Princesse, Princesse tu es bien jolie, tu viens à l’aide de tous tes amis, de tous tes amis..

Venu tout droit du Japon, il a été diffusé pour la première fois en France en 1987 sur la 5. Ce dessin animé est tiré d’après le roman « La petite Princesse » écrit par Frances Hudson Burnett en 1888.

Mise en situation. L’histoire se déroule au cours du 19ème siècle à Londres. Sarah Crewe orpheline de mère depuis l’âge de 4 ans, se retrouve placée dans un pensionnat par son père alors qu’elle n’est âgée que de 8 ans et demi.

Souvenez-vous dans le premier épisode Sarah arrive des Indes avec son père Ralph Crewe, riche homme d’affaires. Son père, un homme bon et aimant laisse notre petite Sarah dans un pensionnat afin qu’elle puisse poursuivre ses études. Dès le début nous voyons notre chère directrice Mlle Mangin qui prépare l’arrivée de Sarah aidée de sa sœur Amelia. Cette dernière est gentille autant que sa sœur peut être méchante, voir cruelle.. (Personnellement c’est à ce moment là que la menace de ma mère de me mettre dans un pensionnat a fait son petit effet).

Sarah est alors accueillie chaleureusement par les autres pensionnaires. Elle fera cependant rapidement la jalousie de la petite peste de Lavinia (Nellie étant déjà pris) blonde aux yeux bleus avec un nœud dans les cheveux. Sarah se fait toutefois de nombreux amis, pour commencer Peter son cocher au début, Becky qui travaille dans le pensionnat en tant que bonne, Marguerite, Lottie qui est une des plus jeunes pensionnaires elle passe son temps à pleurnicher d’épisode en épisode, et plein d’autres encore, que notre princesse au grand cœur aidera tour à tour…

princesse sarah lavinia

Malheureusement Sarah perdra son père (lors du 11ème épisode) le jour de son 9ème anniversaire (oui, j’ai pleuré et pas qu’un peu)… C’est ainsi qu’elle sera déchue au rang de servante, son père ayant perdu sa fortune. Elle quittera le confort de sa chambre pour se retrouver au grenier avec Becky.
Elle perdra ainsi son perroquet Bonaparte, Jump son poney avec son attelage et Mariette sa femme de chambre. Quand à Peter, ce dernier est tout bonnement renvoyé… Seul lot de consolation, elle parvient à conserver une photo de ses parents ainsi que sa poupée-confidente Emilie (dernier cadeau offert par son père avant son départ). Mlle Mangin quant à elle, se dévoile et devient une vraie mégère envers la petite fille.

À ce moment là une autre vie commence pour Sarah, entre corvées et injustices, elle se débat malgré tout pour garder son sourire et son grand cœur. Elle continue à aider les gens qu’elle croise, comme le jour où en allant poster une lettre elle trouve une pièce, bien qu’étant elle même affamée, elle offrira des petits pains à une petite fille vivant dans la rue, qu’elle estimera être plus dans le besoin.
Sans parler de Lavinia, qui jubile au faîte que notre princesse ait tout perdu et passe son temps à lui faire de sales tours. Il y a certaines fois je vous avouerai que toutes ces injustices me donnaient sérieusement envie de corriger Lavinia.

princesse sarah triste

Mais à notre grand bonheur, après 46 épisodes (et une année scolaire, à pleurnicher devant la télé en rentrant de l’école) Sarah est retrouvée par l’associé de son père Monsieur Crisford qui habite juste à côté du pensionnat. Il s’était lié d’amitié à la petite fille, sans savoir que c’était la fille de son ami décédé. Il lui apprend alors qu’elle est l’héritière d’une des plus grandes mines de diamants au monde.
Je me souviens de ce moment où notre petite Princesse descend les escaliers habillée d’une somptueuse robe jaune avec un collier de diamants, la mine déconfite de Mlle Mangin..

Sarah avec le grand cœur qu’on lui connaît pardonne à Lavinia et décide de finir ses études au pensionnat tout en habitant chez Monsieur Crisford qui l’adopte. Quant à Becky, elle devient Dame de compagnie de notre Princesse.

Morale de l’histoire : mieux vaut être riche que pauvre nom d’une pipe ! Mais plus sérieusement, ce dessin animé nous apprend la tendresse, la générosité et plus que tout, l’intégrité ! Oui je sais ça fait beaucoup pour une enfant mais le résultat est là : presque 30 ans plus tard tout le monde s’en souvient encore…

Et vous, ce dessin animé a-t-il marqué votre enfance ? Je sais que pour certains, Sarah avait le don de vous agacer à force de tout supporter sans jamais broncher… Etait-ce votre cas ? On veut tout savoir !

Sachez que l’intégrale de la série est disponible en coffret DVD sur Génération Souvenirs !

En attendant, place au magnifique générique de Princesse Sarah, chanté par la sublime Cristina D’Avena !

Merci à Stéphanie pour ce souvenir.

  • Publicité chocolats Treets
    tang
    yes
    menelik
  • Publicité chocolats Treets
    tang
    yes
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓