Daria

Daria

Voilà une série qui risque de parler à une génération d’ados. Daria c’est la quintessence de la lycéenne qui aime faire des sarcasmes et dont la vie est marginale (c’est en tout cas ce qu’elle essaye d’être, faisant d’elle une antihéros). Elle a 17 ans, est intelligente, particulièrement cultivée (elle adore la littérature), misanthrope et surtout asociale. Elle est reconnaissable entre mille avec ses lunettes rondes, sa jupe plissée et son manteau vert caca, son visage affiche toujours une expression la plus blasée possible avec sa voix monocorde. Daria c’est un peu une punk, une large dose d’ironie cinglante, une apparence négligée, elle aime s’opposer à sa sœur (qui pour le coup est un produit du système) et ses imbéciles de collègues lycéens en leur assénant des répliques sarcastiques… qu’ils ne comprennent pas de toute façon. Daria est super terre-à-terre et très pessimiste de la vie en général, du monde qui l’entoure en particulier.

Dans la famille elle est la seule à avoir cette noirceur. Comme on l’a dit sa sœur Quinn est totalement superficielle et partage son temps entre son club de mode et ses lectures pour jeunes adolescentes. Sa mère (qui pense être une mère parfaite) est une carriériste, avocate de talent, mais qui passe plus de temps à son travail qu’à s’occuper de ses enfants. En revanche le père, Jake, fait tout son possible pour être un bon père. Mais il est très stressé et a un côté un peu autiste à cause d’une enfance compliquée.

Dans ce maelstrom familial, Daria parvient à trouver du réconfort en la personne de Jane (sa meilleure amie) fille d’un couple de hippies avec qui elle partage sa vision du monde.

Daria série télé

Si vous ne connaissez pas Daria, avouez que cela paraît un peu déprimant non ? Pourtant la série a marqué justement pour ce côté humour froid associé à des personnage en rupture avec le reste du monde. La série télé compte 65 épisodes (ainsi que deux longs métrages) et elle a été diffusée entre 1997 et 2002 sur MTV (en France la diffusion a commencé sur Canal +). Vous ne le savez peut-être pas mais Daria est à l’origine une série dérivée de Beavis et Butt-Head dont elle est un personnage secondaire, les deux séries font désormais partie des classiques de MTV.

De l’aveu des producteurs, Daria est écrite par « d’anciens tocards du lycée, victimes de tous les canulars et qui ont maintenant l’occasion de se venger ». En effet Daria ne fait rien pour être populaire, ce qui peut également rebuter le spectateur, tous les autres personnages à part Jane sont décrits sans cervelle et la cible des sarcasmes de l'(anti)héroïne qui martyriserait en quelque sorte la plèbe. Intello contre les populaires. En évoluant au fil des saisons, les personnages sont cependant plus nuancés, on se rappelle de Quinn qui est présentée comme une pimbêche stupide, elle va finalement être une manipulatrice intelligente qui profite de son physique. À l’inverse, Daria quitte ses certitudes et devient moins sûre d’elle, finissant par avoir peur de se mettre à dos tout le monde et de finir seule.

Daria série années 90

Daria est née grâce au président de MTV qui voulait un personnage féminin fort dans Bevis et Butt-Head. Sa popularité est telle qu’on voit encore en elle aujourd’hui l’une des icônes féminines de la pop culture des années 90. Et la série toute entière met en scène des personnages féminins forts, Daria bien sûr mais également Jane ou Jodie qui s’opposent aux stéréotypes quand d’autres (Quinn, son club de mode, Brittany) en sont le parfait exemple.

J’aimais beaucoup Daria, déjà parce que contrairement à ce qu’on pouvait croire c’était souvent une série hilarante, surtout de voir les populaires du lycée humiliés. Des blagues qui souvent amenaient à la réflexion, des gags élaborés. Il y avait aussi énormément de mélancolie (la vie n’était pas très rose pour les personnages) en particulier vers la fin de la série quand l’amitié entre Daria et Jane va être remise en question, et la réflexion sur l’éloignement avec l’arrivée des études supérieures. La grande force du show étant ses personnages réalistes, faisant de Daria une série novatrice, surtout pour les ados qui peuvent se sentir mal dans leur peau.

Je ne crois pas que la série soit encore diffusée mais elle devrait l’être, car totalement intemporelle. Vous souvenez-vous de Daria les amis ? Quels souvenirs en gardez-vous ? Nous on vous propose sur le shop un petit  badge à l’effigie de Daria !

Générique – Daria

  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    tang
    Publicité chocolats Treets
  • menelik
    tang
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓