Street Fighter (1987)

street fighter jeu video retro gaming

« Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaître. » À savoir le temps où les salles d’arcade étaient à la mode… Depuis environ quinze ans les bornes d’arcade sont devenues une denrée rare, dépassées par la technologie actuelle et surtout par le fait qu’on peut jouer absolument partout aujourd’hui – console portable, mobile – ou bien pépère chez soi en réseau. Ce qui ne justifie plus de sortir dans des lieux dédiés à ça et de payer un prix exorbitant la partie. À notre époque on trouve encore quelques bornes d’arcade dans les centre commerciaux, certains halls de cinéma, ou parc d’attraction… et la partie coûte en principe 2 € (et oui tu le payes le rétro). Tout ça pour rappeler que fut une époque, pour jouer à son jeu préféré – souvent difficile – et sociabiliser avec d’autres geeks, il fallait rejoindre la pénombre enfumée d’une salle d’arcade, aux sons 8-bits.

Et l’une des stars du genre arcade justement, c’était bien Street Fighter (comprenez « combats de rue ») dont le premier opus apparût lors de l’été 1987. Alors star oui, mais finalement le 1er épisode est un peu passé inaperçu, car il y avait d’autres beat’em all de qualité à l’époque (Final Fight pour ne citer que lui). Il fallut attendre quatre ans et la sortie du 2e épisode pour qu’enfin la licence Street Fighter explose et qu’on s’intéresse au premier. Surtout que le jeu initial contient déjà tout le sel de la série, et ses mécanismes (qu’on retrouve aussi dans les jeux plus récents) à savoir des combats en versus un contre un dans des décors magnifiques diversifiés, de nombreux niveaux bonus, et des coups complexes et puissants. Car oui, Street Fighter est le premier jeu de baston à utiliser le principe des attaques spéciales : réaliser parfaitement un enchaînement de touches afin de lancer une attaque particulièrement dévastatrice. Il fallait être rapide (ne pas se faire toucher par l’ennemi avant la fin de la séquence) et précis (une erreur et l’attaque ne se déclenchait pas). Ce système a été repris par une myriade jeux, Tekken en tête.

street fighter jeu arcade

Par contre ce premier jeu ne laissait pas beaucoup le choix du combattant pour le joueur : Ryu était le personnage du player 1 et Ken celui du player 2, et on devait combattre dans dix niveaux de suite, et enchaîner avec un niveau bonus où il fallait casser des planches à mains nues – le gameplay était assez hasardeux sur ces séquences ! Chaque adversaire avait aussi son attaque spéciale dévastatrice qu’il fallait l’empêcher de réaliser.

J’ai rejoué tout récemment à Street Fighter sur une borne d’arcade. Le jeu a certes un peu vieilli, mais affronter un pote avec joystick et boutons a toujours autant de charme. Les graphismes étaient déjà plutôt bon à l’époque, les décors sont sympas. Bon après le problème (jeu des années 80 oblige), les personnages sont assez raides et répondent parfois mal aux attaques ; surtout réaliser une attaque spéciale relève du parcours du combattant. Je me dis que ceux qui arrivaient sans problème à sortir la fameuse boule de feu de Ryu à l’époque avaient bien du mérite ! Alors réaliser des combos n’en parlons même pas. Mais je ne sais pas, l’ambiance rétro, le plaisir de rejouer à un vieux jeu qu’on avait aimé, les vieux sons 8-bits qui déformaient les voix de manière comique : on prend beaucoup de plaisir et on replonge dedans direct.

street fighter

Si vous avez du mal, je vous donne ma technique toute personnelle pour vaincre un ennemi : appuyer rapidement sur tous les boutons possibles, et le joystick dans tous les sens. N’essayez pas de faire des choses trop complexes vous n’y arriveriez pas.

Et puis la licence Street Fighter est loin d’être morte puisque va sortir le 16 février prochain Street Fighter V, dont la bande annonce est visible ci-dessous ! Bon pas sur borne d’arcade par contre puisqu’il suffira d’avoir un PC ou une PS4 pour y jouer. Les bonnes valeurs se perdent…

Quels sont vous souvenirs de Street Fighter ? Plus généralement partagez votre expérience des salles d’arcade 🙂

  • Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
    tang
  • Publicité chocolats Treets
    tang
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓