Retour vers le futur

retour-vers-le-futur

« Marty, fais démarrer la DeLorean ». C’est une phrase qu’a dû entendre à maintes reprises l’un des camarades de classe de mon frangin qui avait le malheur de se prénommer Marty. Comme le jeune héros de la trilogie Retour vers le futur sortie au milieu des années 80…Vous vous souvenez, McFly, un adolescent comme les autres qui se retrouve projeté dans le passé grâce à l’invention de son ami Doc, le savant fou ?  Il arrive pile poil à l’époque de la rencontre de ses parents et va pousser à son paroxysme le syndrome d’œdipe, en séduisant sans le vouloir sa mère version jeune.  Et en faisant passer son père pour plus grand looser qu’il n’est (j’avoue ça n’était pas bien compliqué).

Avant de repartir dans le futur, il doit rétablir la situation afin d’éviter, notamment, de disparaître. Il fait alors appel à de nombreux subterfuges pour déclencher le coup de cœur qu’il a volé à ses parents. Comme lorsqu’il remplace le guitariste blessé sensé jouer pour le bal afin de créer une ambiance propice à un baiser. Cette scène est juste mémorable. Au départ, il suit l’orchestre tranquillement mais sentant que rien ne se passe, il décide de mettre le turbo avec morceau plus punchy. Les convives sont agréablement surpris et se mettent à bouger. Marty se lance ensuite dans un solo (trop) enflammé, ce qui a pour effet de calmer tout le monde. McFly conclut  ainsi « ah, vous n’êtes peut pas encore prêts pour ça ! » avant de filer pour ne pas manquer son coup de foudre lui non plus !

Et vous, votre passage préféré du film, c’était lequel ?

Retrouvez tous nos produits Retour vers le futur sur notre site !

  • Publicité chocolats Treets
    tang
    menelik
    Gâteau Yes des années 80

  • Widget not in any sidebars
    Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓