Bêtes comme chien

betes-comme-chien

Vous souvenez-vous de Bêtes comme chien ? La série racontait les aventures de deux chiens – appelés « le grand chien » et « le petit chien » si l’on en croit le générique de fin comme ils ne sont jamais nommés. Comme le titre le laisse supposer, ni l’un ni l’autre ne sont particulièrement intelligents, et le programme suit leurs mésaventures loufoques au quotidien. Bêtes comme chien était paradoxal pour l’époque car le style d’animation était vraiment inhabituel : un style simpliste en 2D, assez proche de ce que faisait Hanna-Barbera avec ses cartoons dans les années 50, avec cependant un humour et une sensibilité d’époque (c’est à dire les années 90). Le grand chien parle assez peu, c’est le comique muet bien souvent, alors que son compère est lui très bavard. Quand le grand chien parle, il parle généralement de nourriture.

Appelé en anglais « 2 Stupid Dogs », Bêtes comme chien a été crée au début des années 90 pour la télévision américaine, diffusé entre 1993 et 1995 pour être précis, et produit donc par la boîte cultissime Hanna-Barbera (Capitaine Planet, La famille Addams, Casper, La panthère rose, Popeye, Hong Kong Foufou, Scooby-Doo… et bien d’autres) épaulée par la société Turner (propriété de Warner Bros. à qui l’on doit notamment les Looney Tunes). Donc du lourd, vous l’aurez noté.

En France on a pu découvrir le cartoon à partir de 1995 sur France 2 dans l’émission Hanna-Barbera Ding Dong avant d’être récupéré et multi-rediffusé par Cartoon Network.

betes-comme-chien

Bêtes comme chien a été l’occasion pour les studios Hanna-Barbera de se relancer après une petite traversée du désert niveau productions. Surtout la série coûtait peu cher à une époque où les dessins animés commençaient à être de plus en plus travaillés et en 3D. Là on est plutôt sur l’aspect simple presque simpliste des dessins animés d’antan et leurs traits épais. On retrouvait avec délice tout ce qui plaisait dans l’âge d’or des cartoons des années 60 avec de petits sketches ou histoires drôles et déconcertantes vécues par les deux chiens stupides sans nom.

Comme dans les années 60, Hanna-Barbera coupait deux épisodes de ses séries par un mini épisode de Sans Secret l’écureuil agent secret (remake de L’écureuil Agent Secret), le clin d’œil était plutôt rigolo. J’avoue que je ne sais pas si la France a repris le même modèle que les États-Unis avec ce personnage d’écureuil, mais il était très populaire outre-Atlantique, d’autant que cette version remakée années 90 lui donnait de nouveaux graphismes ainsi que de nouveaux personnages secondaires.

Dans les personnages de Bêtes comme chien il y avait déjà le Petit chien, un petit Teckel orange, énergique presque hyperactif surtout comparé au Grand chien. Le petit chien était terrorisé par les chats et quand un chat apparaissait (à vrai dire c’était toujours le même chat dans toute la série), le Grand chien devait venir à la rescousse pour faire fuir le matou. Le petit chien parle souvent des choses qu’il n’aime pas comme… le caca (étrange pour un chien).

betes-comme-chien

Le Grand chien était un peu le sidekick, contrepoint parfait au Petit chien et sa parfaite antithèse. C’est un gros Bobtail avec un nez violet. Il est fort, lent et posé, peu bavard. Bref vous l’aurez compris, l’humour venait surtout du décalage entre les deux chiens.

Et puis entre les deux il y avait souvent le Chat, innocent et complètement inoffensif malgré la peur bleue du Petit chien. Le Chat s’enfuyait uniquement quand le Grand Chien aboyait, sinon il n’était pas craintif pour un sous.

J’aimais bien cette série justement parce qu’elle rappelait les anciens cartoons, déjà avec sa patte graphique mais surtout son humour à la Bib bib et coyote, de courtes scénettes drôles et efficaces. Et vous les amis, est-ce que vous aimiez Bêtes comme chien ? Alors laissez vos souvenirs sur la série en commentaire.

Générique – Bêtes comme chien

  • Publicité chocolats Treets
    menelik
    tang
    Gâteau Yes des années 80
  • tang
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓