Whitney Houston – I will always love you – Bodyguard

whitney-houston-i-will-always-love-you

Il m’est impossible de vous remémorer un souvenir, sans évoquer les légendes musicales qui ont marqué les décennies passées. Parmi elles, Whitney Houston et son mythique « I Will Always Love You », sorti en 1992. Ce titre fut le 1er extrait du film « Bodyguard », dont elle partageait l’affiche avec Kevin Costner. Il a permis à la bande originale de se vendre à plus de 44 millions d’exemplaires dans le monde. Un record !

C’est avec cette reprise country de Dolly Parlton datée de 1974, que la diva deviendra la légende que l’on connaît. Et même si elle a eu un paquet de tubes auparavant, ce morceau restera à jamais son titre dit signature. Ça peut paraître paradoxal, sachant que ce n’était pas une chanson originale crée pour elle, mais un son déjà existant.

Le texte traite non pas d’amour, comme il le fut tellement reporté, mais bel et bien de rupture. En voici la preuve avec quelques paroles traduites, dont elle déclare « partir avec ces doux souvenirs » ou encore quand elle chante « elle n’est pas ce qu’il a besoin ». Cela prouve bien le thème développé par la chanson. Dites-moi si je me trompe ?

whitney-houston-bodyguard

Mais pour moi, comme pour tout le monde, ce qui fait le charme de cette ballade, c’est avant tout son interprétation. Les octaves surpuissantes et hallucinantes qu’elle tenait à partir de 3mn04, étaient tout juste incroyables, faisant alors pleurer n’importe qui sur son passage.
Avec ce titre, la chanteuse confirmait encore une fois, son statut de l’une des plus belles voix au monde.

Le vidéoclip alternait entre quelques images du film, et des scènes où Whitney Houston était assise sur une chaise. L’action se passait sur une scène de théâtre. Elle portait un costume foncé à rayures sur fond de lumières tamisées, ce qui renforçait encore plus l’aspect intimiste véhiculé par ce titre. C’était juste ça et rien de plus. C’est peut-être simple comme idée, mais cela reste à l’image de la chanteuse (à l’époque): humble, discret et sans chichis. Comme quoi, la plupart du temps, plus le clip est épuré, mieux c’est !

Et vous, quels souvenirs gardez-vous de ce tube intemporel ?

Clip Whitney Houston – I will always love you – BO Bodyguard

Merci à RémyR pour ce souvenir.

  • Gâteau Yes des années 80
    tang
    Publicité chocolats Treets
    menelik
  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓