France Gall a rejoint le paradis blanc

france-gall

C’est avec une infinie tristesse que nous venons d’apprendre la mort de la chanteuse France Gall ce dimanche 7 janvier 2018 à l’âge de 70 ans. Elle luttait depuis déjà 2 ans contre un cancer.

L’épouse de Michel Berger, qui avait commencé sa carrière à 16 ans, remporta en 1965 le concours de l’Eurovision avec le titre Poupée de cire, poupée de son. L’année suivante, Serge Gainsbourg lui écrit Les Sucettes, une chanson équivoque qui fit scandale.

France Gall – Les Sucettes

Après une longue traversée du désert, elle refit surface grâce à sa rencontre avec Michel Berger. Petit à petit, leur relation de travail devient amoureuse, ils se marient en 1976 et ont une fille, Pauline, en 1978. De là, s’ensuivit une longue série de tubes : La déclaration d’amourÇa balance pas mal à Paris, Musique, Si Maman siViens je t’emmène, Il jouait du piano debout, Résiste, Débranche, Sézanne peint, Babacar, Ella elle l’a, Evidemment… ainsi que la comédie musicale Starmania.

Plus récemment, en 2015, elle présenta la comédie musicale Résiste, un spectacle construit autour des chansons de Michel Berger.

Cette grande dame de la chanson française nous quittent en laissant derrière elle un énorme patrimoine musical et des tonnes de souvenirs…

Elle s’en va rejoindre son grand amour de toujours, Michel Berger, au Paradis Blanc.

Et vous, dites nous en commentaires, quels souvenirs vous garderez de France Gall ?

France Gall – Résiste

France Gall – Il jouait du piano debout

France Gall – Elle, elle l’a

France Gall – Evidemment

  • tang
    menelik
    yes
  • tang
    yes
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓