Allo Allo Monsieur l’ordinateur

Dorothée Monsieur l'ordinateur

Le moins que l’on puisse dire est que Nabilla n’a rien inventé avec son « Allô ». Dès 1985, Dorothée elle-même pose la question à deux reprises dans un titre plutôt sombre « Allô, allô Monsieur l’ordinateur ».

L’histoire est la suivante : Dorothée contacte par téléphone le bureau du bonheur pour un problème d’envergure, elle a perdu son cœur. Du fait d’une erreur administrative, elle s’est d’abord rendue au ministère des pleurs qui s’est révélé incompétent pour retrouver son cœur.

Impatientée et inquiète, Dorothée se montre pressante face à ses interlocuteurs du bureau du bonheur « Dites-moi…où il est…s’il vous plait… » tandis que le fonctionnaire de service lui répond « Ne quittez pas, bureau du bonheur, nous recherchons votre petit cœur, toutes les données dans l’ordinateur sont programmées ».

Ce qui inspire à Dorothée cette remarque qui n’est pas dénuée de fondement « Oh oh oh oh » !

Voyant qu’elle a affaire à une administration particulièrement lente, Dorothée explique une nouvelle fois son cas « C’est arrivé hier matin, avant cela tout allait bien, je me promenais dans la rue, quand soudain il a disparu ».

L’enquête peut alors débuter, s’agit-il d’un vol ? D’un meurtre ? Quelle police est compétente dans ce genre d’affaire ?

Paniquée face à l’inertie totale du bureau du bonheur, Dorothée tire cette fois la sonnette d’alarme afin d’être entendue « J’ai attendu toute la nuit, mais il était vraiment parti, il faut venir à mon secours, vous êtes mon dernier recours ».

Consciente du fait que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, Dorothée décide de se lancer seule – et avec succès dans la quête de son cœur. Par souci de correction, elle prévient Monsieur l’ordinateur du succès de ses recherches « Allo Allo, Monsieur l’ordinateur, ne cherchez surtout plus, j’ai retrouvé mon cœur, c’est un garçon au sourire enjôleur qui l’avait emporté en passant par erreur ».

Enfin une bonne nouvelle mais qui donne à réfléchir cependant sur la réelle efficacité du bureau du bonheur.

  • Publicité chocolats Treets
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
    tang
  • tang
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓