La Maladie d’amour (1973)

michel sardou

1973. Michel Sardou, alors jeunot aux cheveux longs, sort son troisième album avec le titre La Maladie d’amour.

« Elle court, elle court, la maladie d’amour, dans le cœur des enfants de 7 à 77 ans. Elle chante, elle chante, la rivière insolente, qui unit dans son lit, les cheveux blonds, les cheveux gris ».

Elle sera de tous les bals, dans les discothèques mais aussi sur les ondes. Aujourd’hui, elle navigue uniquement sur Nostalgie, et on la retrouve avec grand plaisir lors des mariages ou d’une session « chant » en soirée.

Cette magnifique chanson à texte ne peut que nous émouvoir qu’on aime ou pas le personnage de Michel Sardou, dont la voix n’aura malheureusement pas résisté au temps. Son timbre, si pénétrant, est mis en valeur par les choeurs qui donnent du corps à l’ensemble. Cosignée par Yves Dessca, parolier entre autres de Tu m’oublieras de Larusso ou de Gentleman cambrioleur pour Dutronc père, La Maladie d’Amour décrit avec finesse ce que l’amour peut avoir comme impact sur nous : il nous transporte, nous fait déplacer des montagnes mais également peut nous faire souffrir…

Pendant 3 minutes 30, la musique composée par Jacques Revaux, qui compte aussi Comme d’habitude parmi ses chefs d’œuvre, nous touche et fait doucement monter les larmes aux yeux. Ce n’est pourtant pas de la tristesse, simplement une belle et réelle émotion qui s’empare de nous.

Allez sortez les mouchoirs.

  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    tang
  • Gâteau Yes des années 80
    tang
    Publicité chocolats Treets
    menelik
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓