Hôtel, le jeu de société

hotel jeu de société

Après La Bonne Paye, Risk ou encore Labyrinthe, je voulais évoquer un autre jeu de société de mon enfance : Hôtel, le fameux jeu édité par Milton Bradley Company (MB quoi). Il ne faut pas avoir peur de dépouiller ses amis car le but du jeu est de ruiner ses concurrents par des opérations immobilières. C’est un peu comme le Monopoly qui est une représentation du capitalisme à outrance d’un point de vue spectaculaire, les fortunes se créant ou la ruine s’abattant à chaque coup de dés. Pour cela un parcours de jeu qui va conduire à l’achat ou la vente de propriétés immobilières. Comme pour le Monopoly le hasard a une grand place dans la mécanique de Hôtel.

La plupart des cases du parcours symbolisent un hôtel, il y en a 8 en tout : Australie, Japon, Royaume-Unis, France, États-Unis, Hawaï, Inde et Kenya. Il y a aussi la banque et la mairie. Les hôtels comprennent des bâtiments et une base de loisirs. Le joueur se déplace sur le plateau de jeu avec des petites voitures de différentes couleurs. Il y a aussi de l’argent comme au Monopoly avec des billets, un dé « normal » et un autre « permis de construire » ainsi que des accès d’hôtel qui servent à payer la nuit. Vous amenez entre un et trois potes et ça y est, vous êtes prêts à ruiner des amitiés.

hôtel plateau de jeu

Je ne me rendais pas compte à quel point Hôtel est une resucée du Monopoly, un joueur est également désigné pour jouer le banquier. On joue au tour par tour et chaque case sur laquelle on s’arrête suite au lancé du dés appelle à une action. Pour pouvoir construire un hôtel une fois que vous avez le titre de propriété, il faut lancer le deuxième dés « permis de construire » et tomber sur la face indiquant que vous pouvez construire (il y a aussi interdiction de construire, payer le double du montant inscrit sur le titre de propriété, ou construire gratuitement). Une partie était cependant moins longue qu’au Monopoly, comptez environ 1h, car le nombre d’actions est plus réduite et il n’y a là que de la construction d’hôtel. Dans les faits il faut juste acquérir un terrain en achetant l’acte de propriété à la banque. Puis construire les bâtiments dans l’ordre indiqué sur la carte en commençant par le principal (le plus cher) et enfin acheter une base de loisir. L’intérêt pour les autres joueurs étant soit de se ruiner en construisant, soit devoir payer des nuitées aux autres joueurs en construisant le maximums d’entrées à vos hôtels sur le plateau de jeu. Le dernier joueur n’ayant pas fait faillite est le gagnant de la partie.

J’aimais bien Hôtel car c’est une version très simplifiée du fameux Monopoly, l’intérêt étant qu’on se prend moins la tête et que les parties sont plutôt courtes ici, tout en étant assez longues pour rester intéressantes. On passait de bons moments entre amis ou en famille à construire les hôtels. Le jeu est également très simple à comprendre et conviendra à un public plus jeune que son aîné. Par contre petit conseil : les hôtels sont vraiment à construire sur le plateau de jeu, ce sont des petits pliages en carton qu’il n’est pas toujours évident d’assembler. Faites-le donc AVANT la partie pour éviter de perdre tout votre temps à ça pendant, surtout que les enfants voudront probablement le monter eux-mêmes… Et après il faut les conserver montés et les ranger dans la boîte sans les abîmer, car ils se détériorent vite. Après, peut-être que dans les versions plus récentes du jeu ils ont amélioré ça, je me base sur des souvenirs vieux de quinze ans !

Vous connaissez le jeu de société Hôtel ? Quels sont vos anecdotes de parties trépidantes ?

  • tang
    menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
  • Gâteau Yes des années 80
    menelik
    Publicité chocolats Treets
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓