Out Run – 30 ans

OutRun_logo

520x320-outrun-gs

Qui se souvient d’Out Run ? Probablement l’un des jeux les plus mythiques, autant sur borne d’arcade que sur console ou ordinateur. Ce jeu, sorti il y a tout juste trente ans, reste parmi les plus appréciés des fans de course des années 80. Au volant de votre Ferrari, et accompagné de votre petite amie, c’est les cheveux au vent que vous quittez « Coconuts beach ». Vous avez deux pédales et un boîtier de vitesse. À vous de choisir votre allure. Si vous allez trop lentement, vous n’arriverez jamais au check-point à temps ; si vous allez trop vite dans les virages, vous risquez un accident, voire, pire, un tonneau. Heureusement que tout cela reste virtuel et qu’après quelques secondes d’immobilisation, vous repartez de plus belle. Car, oui, effectivement votre voiture, en plus d’être indestructible, est comme les chats : elle retombe toujours sur ses roues.

La stéréo et le bruit des vagues s’écrasent sur la plage, il ne manque que la sensation du soleil sur le visage pour une immersion complète (la borne d’arcade incluait un ventilateur pour la sensation du vent). Oui, car nous sommes dans la borne d’arcade ci-dessous. La partie était certes plus chère, mais les sensations étaient bien meilleures. La voiture sur vérin reproduisait les virages ainsi que la sensation d’accélération et de freinage. Heureusement pour nous (et les personnes aux alentours), cela s’arrêtait là.

Outrun arcade

Les accidents précédemment cités n’étaient que sur l’écran. Ah ! Une bifurcation ! Je vais prendre à gauche, c’est Gateway (sur l’île de Pâques). Le décor change complètement. Le jeu m’offre, à chaque fois, deux chemins possibles sur cinq tronçons. Ce qui fait, au total, quinze tronçons possibles et cinq fins différentes. Plus vous allez vers la gauche, plus cela sera facile et, inversement, plus vous allez vers la droite et plus cela sera difficile. Toutes les fins sont drôles, mais mes préférées sont les deuxièmes et cinquièmes (en partant de la gauche). Je vous encourage à essayer ce jeu si vous ne l’avez pas déjà fait et, pour les autres, à tester toutes les fins.

Comme je vous le disais, le jeu a été adapté sur plusieurs machines. Sur les consoles de SEGA (logique), comme la Master system, le Game Gear et la Megadrive (out Nintendo), mais aussi sur la Pc-engine de Nec. Pour les ordinateurs, tous, ou presque, ont eu leur adaptation : Amstrad cpc (je l’avais à l’époque), C64, ZX spectrum, Msx, MSX2, Atari st, Amiga et PC (Ms dos). Puis bien plus tard, quand SEGA et Nintendo se sont « réconciliés », sur Nintendo 3DS. Des émulations officielles de la borne d’arcade sont disponibles sur Sega Saturn, puis sur Windows, Dreamcast, Xbox, GBA et PlayStation 2.

Des suites plus ou moins réussies sont sorties jusqu’à aujourd’hui, telles que Out run 3D, Battle Out Run, etc. Mon remake préféré reste Outrun 2006 Coast 2 coast, sorti sur Xbox, PlayStation 2, PSP et PC. Perso, j’ai la version Xbla sur Xbox 360 et c’est un plaisir d’entendre la voix française de la demoiselle rêveuse et cupide.

Et vous, avez-vous joué à ces jeux à leur sortie ? Quelle est votre meilleure expérience sur cette licence ? Laissez un petit commentaire si vous en avez le courage ; sinon, au pire, partagez cet article sur les sociaux pour faire connaître à nos contemporains ces merveilleux jeux made by SEGA.

  • Publicité chocolats Treets
    menelik
    tang
    Gâteau Yes des années 80
  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓