Le voyage d’E.T. au coeur des films de notre enfance !

et extra terrestre sur son vélo

Adieu la cassette VHS Bonjour le DVD. Cela n’a pas empêché des millions de personnes de reposséder les films cultes qui ont tant marqué les esprits durant les années 80 et 90. Pour la faire à l’américaine voici un résumé de quelques films qui ont marqué notre enfance et dont on arrive difficilement à se lasser

Un petit extraterrestre appelé plus communément ET l’extraterrestre débarque sur terre. Ce qu’il ne sait pas encore, c’est qu’il va vivre une sacrée aventure et voyager un peu partout.

Il fait la rencontre de drôles de petites bêtes appelés Gremlins qui s’amusent dans un cinéma tout en regardant Blanche-Neige.

Les « Goonies » sont à fond. Ils sont à la recherche du trésor de Willy le borgne. Attention aux Fratelly.

Il parcourt son chemin et arrive dans un monde de géant mais il se rend compte que c’est lui qui est tout petit. Les enfants Szalinski lui explique qu’ils ont été rétrécis par leur père à cause d’une nouvelle invention Chérie j’ai rétréci les gosses.

Revenu à la vie normale il croise la route de Kevin MC Allister qui raconte qu’il a raté son avion. Ceci dit il n’a pas l’air perdu et gère la situation. Petit garçon bien sympathique … Maman j’ai râté l’avion.

maman j'ai raté l'avion

Oh Julia Roberts fait Pretty Woman. Elle est magnifique.
Quelle est cette chose ? Drôle de petit truc. E.T la suit et elle le fait entrer dans un manoir où des personnes sont accueillants mais bizarres : c’est la Famille Addams elle est bien connue.

« I will follow him, follow him wherever he may go »…D’où vient cette musique ? C’est sœur Mary Clarence et sa chorale qui chantent à l’église dans Sister Act.

Il écoute cette chanson mais est coupé par un chien qui court à vive allure : c’est Beethoven qui est poursuivi par ses maîtres qui essayent de le rattraper.

Madame Doubtfire a les mains chargées de provisions pour préparer un bon repas à la famille Hillard dont elle prend soin fortement.

Madame Doubtfire

Le revoilà revenu au temps des dinosaures en plein coeur de Jurassic Park. Vite vite faut partir…
« Balance man cadence man trace la glace c’est le bob man cool rastaaaaaaaa »…yeaaah cri de motivation de l’équipe de la Jamaïque pour les JO : Rasta Rocket.
Ssssssssssplendide….le masque est de sortie : The Mask. Ca fait sourire E.T, lui qui a de la famille avec la même couleur de visage.
Un autre manoir…Celui ci à l’air moins habité. Effectivement Casper attend de la visite depuis des années et essaye de faire en sorte que ses oncles soient gentils.

Waouh des singes, un lion , des insectes dangereux et un homme de Cro-Magnon qui court dans la rue. Pas de panique.C’est Alan Parrish qui essaye de terminer la partie de « Jumanji » commencée quelques années auparavant.
« Here come the Men in Black… ». Cette chanson donne le rythme et elle plaît à E.T d’autant plus qu’il est dans son monde. Et il se rend compte qu’il est quand même mieux chez lui. Du coup fin de cette aventure éprouvante.

Mais peut être qu’un jour, il refera un Retour vers le futur… Qui sait ?

Retour vers le futur

Merci à Sophie pour ce souvenir.

  • Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
    tang
  • menelik
    Gâteau Yes des années 80
    Publicité chocolats Treets
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓