Power Rangers Dans L’Espace

power-rangers-espace

À chaque fois que l’on parle des Power Rangers, je trouve injuste de ne pas évoquer ses suites comme Power Rangers Turbo et autre Power Rangers Dans L’espace. Et pour cause : cette dernière clôture l’arc narratif installé par Saban depuis 1994.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette série parue en 1998, c’est l’histoire de cinq personnes, qui,  dotés de pouvoirs magiques, devaient défendre la galaxie contre l’extraterrestre Astronema. Quatre de ces individus étaient en fait d’anciens Power Rangers Turbo, qui partaient à la recherche de leur chef Zordon, capturé par le mal absolu Dark Spector (le chef d’Astronema). Ces derniers furent alors transformés en Power Rangers De L’espace par Andros, un ranger rouge, qui tentait désespérément de retrouver sa sœur.

Quand je me remémore ce feuilleton, je le trouve exceptionnel à tous les niveaux.
Premièrement : comme je l’avais dit plus haut, il poursuivait et clôturait la saga Power Rangers, qui était en fait divisée en plusieurs chapitres. Étonnant pour une série jeunesse, non ? Secondement : son histoire. Voir les Power Rangers échouer dans leur mission, ce ne fut pas courant dans ce genre de programmes, car les héros triomphaient toujours contre le mal. Cela donnait alors un point de vue plus réaliste aux enfants, en disant que dans la vie, rien n’est tout beau, rien n’est tout rose et que les gentils ne gagnent pas à tous les coups.

power-rangers-tortues-ninjas

Pour moi, les histoires étaient plus adultes que les précédentes, car Andros enquêtait sur sa sœur disparue et les Rangers, quant à eux, recherchaient leur chef. Il y avait donc un fond triste, voir même un certain désespoir dans ces quêtes, chose que l’on avait jamais vu auparavant dans les trois premières saisons des Power Rangers. Ça apportait un aspect psychologique au combat des héros, tout en crédibilisait cette série destinée à la jeunesse.

Globalement, j’étais conquis. Je me souvenais surtout des épisodes où ils affrontaient leurs doubles maléfiques Les Psycho-Rangers, qui étaient assez intelligents et bien plus forts qu’eux. Ils avaient beaucoup de mal à les battre et cela se déroulait en plusieurs épisodes.
Quant au crossover avec Les Tortues Ninjas (version Saban), ce fut assez génial à regarder, car voir mes deux bandes de héros favorites se rencontrer, c’était du jamais-vu.

Je regrette juste une seule chose, que cette série n’ait jamais eu le succès aussi phénoménal que la 1ère, car elle était d’un point de vue scénaristique, bien supérieure.

Et vous, quels souvenirs avez-vous de la série Power Rangers Dans L’Espace ?

Générique – Power Rangers dans l’espace

Merci à RémyR pour ce souvenir.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

↓