Jurassic Park

film jurassic park logo

Jurassic Park c’est un peu la marotte de nombreux cinéphiles. Peut-être l’avez vous (re)vu la semaine dernière ou lors d’une de ses nombreuses diffusions à la télé, l’effet est toujours le même. En 1993, alors que Steven Spielberg a dépensé sans compter pour sortir de terre son parc à dinos, ce n’est déjà pas un novice. Pensez que le monsieur a déjà révolutionné le cinéma plusieurs fois d’affilées : la trilogie Indiana Jones, Hook, ET, Les Dents de la mer… Une boulimie du réalisateur qui n’a pas changé en 30 ans puisqu’en 2015 il est affilié à sept projets.

T-Rex jurassic park

Revenons-en à nos moutons et Jurassic Park. À la base, l’histoire vient d’un livre de Michael Crichton (vous savez, l’écrivain de best-sellers décédé en 2008 à qui l’on doit Congo, Sphère ou encore Soleil Levant) et Steven Spielberg a acquis les droits du livres avant même qu’il paraisse. C’est assez courant à Hollywood – et déjà les éditeurs de l’époque devaient sentir l’importance du roman et son caractère si visuel – le livre a fait le chemin de nombreux studios avant d’atterrir dans les bureaux d’Universal.

Le saviez-vous ? Warner Bros. imaginait une adaptation du livre par Tim Burton, Columbia par Richard Donner et Fox avec Joe Dante. L’histoire, tout le monde la connaît : un milliardaire qui ne sait pas trop quoi faire de son argent décide de cloner des dinosaures grâce au sang absorbé par un moustique fossilisé. Le but : ouvrir un parc d’attraction sur une île du pacifique (imaginez Disney faire la même chose, et ouai). Il s’entoure de quelques spécialistes ayant pour but de tester la viabilité du projet afin de rassurer ses actionnaires. Forcément la balade se transforme vite en cauchemar à cause d’un informaticien véreux et surtout à cause de dame nature (non ce n’est pas bien de ressusciter des espèces mortes depuis 65 millions d’années, ne le faites pas chez vous).

jurassic Park film

Dites-vous bien que le film était révolutionnaire pour l’époque car c’est à partir de Jurassic Park que les effets numériques générés par ordinateur ont été considérés sérieusement pour créer des créatures de manière photo-réaliste. De nombreux films antérieurs avaient déjà leur lot d’effets mais il y avait une sorte de décalage, le spectateur savait que ce qu’il voyait était faux car ce qui était montré à l’écran n’avait rien de réaliste, mais l’acceptait comme une forme tacite de quatrième mur (un film est faux pas essence). Avec Jurassic, cette distance est abolie, présentant des dinosaures numériques et animatroniques d’un incroyable réalisme. Tout spectateur a frissonné en ayant l’impression d’être poursuivi par un T-Rex lancé à toute allure après une jeep (oui, même toi au fond). Il faut savoir que Spielberg était tellement confiant dans la réussite visuelle de ses dinos qu’il confia toute la post-production à son pote George Lucas et sa société d’effets visuels ILM – à présent propriété du géant Disney – pour se concentrer sur son projet suivant : La Liste de Schindler.

Mais Jurassic Park n’est pas culte QUE pour sa révolution numérique. Le film est culte parce que c’est un sacré divertissement, parce que la musique de John Williams fait toujours se dresser les poils (si si, essayez), parce qu’on a tous été un jour un enfant qui a rêvé de découvrir des dinosaures, et parce qu’on adore se faire gentiment peur.

J’ai un souvenir en particulier du film. J’ai du le voir pour la première fois aux alentours de 10 ans – l’âge parfait – et une scène m’avait marquée enfant : voir l’avocat se faire dévorer par le T-Rex. Un mélange d’horreur, de drôlerie (après tout, il se fait littéralement manger sur les WC) et de plaisir coupable, le personnage étant plutôt antipathique ! Vous avez forcément une scène culte, celle de vos 8 ans peut-être ? Partagez-la avec nous !

En attendant, rendez-vous le 10 juin pour découvrir le 4éme opus de la franchise : Jurassic World.

                       

  • tang
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
    Publicité chocolats Treets
  • tang
    Gâteau Yes des années 80
    menelik
    Publicité chocolats Treets
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓