Il est revenu : Ça est de retour !

ca

Dans la petite ville perdue de Derry dans le Maine, des enfants disparaissent les uns après les autres sans qu’il soit possible de retrouver la moindre trace. Plusieurs enfants de la ville vont être amenés à s’unir alors qu’ils sont la proie de visions mettant en scène un clown les chassant. « Ça » comme ils vont l’appeler, est un espèce de croque-mitaine capable de prendre l’apparence de leurs pires frayeurs, et qui se matérialise principalement dans les habits du Clown Grippe-Sou dévorant les enfants. Le « Club des ratés » comme se surnomment eux-mêmes les 7 enfants, vont finalement comprendre que le clown est lié à ces disparitions et vont partir à la recherche de la créature.

À la base, Ça est un roman d’horreur écrit par le maître Stephen King en 1986 qui a remporté tout un tas de prix et qui a été le roman le plus vendu aux États-Unis cette année là. Le roman a la particularité d’être une oeuvre non linéaire dans la carrière de King car il alterne entre deux périodes de temps différentes (à 27 ans d’écart avec les personnages enfants puis adultes) et aussi car il fait varier le point de vue du roman en plaçant la perspective de l’histoire dans la tête de chacun des sept personnages principaux. C’est un roman très intéressant avec plusieurs niveaux de lectures sur l’enfance (sujet qui passionnait King déjà dans ses livres précédents) et avec des monstres métaphoriques et ceux bien réels de la vie.

ca-il-est-revenu

Évidemment toute cette histoire est rendue passionnante grâce à Grippe-Sou ou Ça le Clown. Dans le roman on sait que cette entité est arrivée des profondeurs de l’espace. On ne sait pas vraiment si elle a une « vraie forme » en tout cas elle ne la montre jamais vraiment, sa forme préférée étant celle du Clown, qui va faire apparaître d’immense crocs quand il s’apprête à attaquer les enfants. Il adopte aussi la forme d’une énorme araignée dans le roman, qui est apparemment la forme la plus proche de la sienne que l’esprit humain puisse appréhender. Contrairement aux films, dans le roman on vit certains événements de son point de vue : on comprend alors que Ça se considère supérieur en tout point et considère les humains que comme une forme de nourriture. S’il s’attaque de préférence aux enfants ce n’est pas parce qu’ils ont meilleur goût, mais simplement parce que leurs peurs sont plus faciles à matérialiser physiquement (un adulte qui a peur des impôts, moins visuel), et donc plus simple à terrifier pour s’en délecter !

Et puis il y a eu Ça – Il est revenu,  ce fameux téléfilm en deux parties produit en 1990 et diffusé en 1993 sur M6 en France, avec Tim Curry dans le rôle du clown maléfique. Le film a fait peur à une génération d’enfants, même si rétrospectivement ce n’est pas une adaptation à la hauteur. Déjà parce que téléfilm oblige c’était un petit budget qui ne pouvait pas rendre totalement compte de la folie visuelle et narrative du roman. Ensuite parce que les effets visuels ont beaucoup vieilli et qu’il est assez cheap aujourd’hui. Mais qu’importe, il a quand même été culte, angoissant voire traumatisant pour certains. Ce qui est plutôt paradoxal dans ce sens où beaucoup de la violence du livre et du côté sexuel a été gommé… Tim Curry était parfait en clown sadique et a définitivement changé le regard que l’on porte aux clowns de cirque !

ca-il-est-revenu

Et enfin Ça va revenir au cinéma ce mercredi 20 septembre ! On a vu le film en avant-première et c’est une tuerie… Cette vraie première adaptation au cinéma est signée Andrés Muschietti à qui l’on doit le très bon film d’horreur Mama. Contrairement au roman qui mêle les époques, ce premier film se concentre uniquement sur la première trame avec les enfants, et se déroule dans les années 80. Il y aura donc un deuxième film déjà annoncé qui se déroulera de nos jours. Pas encore de date de sortie mais la production devrait démarrer l’année prochaine, et devrait voir le retour de nos personnages à Derry, 27 ans plus tard alors qu’ils sont adultes, et pour lutter à nouveau contre Ça.

Le film est une vraie adaptation de l’oeuvre de King, noire à souhait, et reprenant vraiment toutes les thématique du bouquin. S’il perd un peu en complexité dans l’adaptation (on pense notamment aux différents points de vue moins exploités ici et la narration sur deux époques), il compense largement par son côté malsain. Ça est ici interprété par le fils de l’acteur suédois Stellan Skarsgård, Bill Skarsgård, qui est parfait dans son jeu, totalement cinglé et jouissif. Chaque apparition du Clown est synonyme de malaise. Et le film va loin dans ce qu’il montre, notamment dans sa scène d’introduction où il dévore littéralement sa première proie. Même si le film de 1990 est culte dans nos cœurs, voilà enfin la vraie adaptation de ce roman délicieusement gore que l’on attendait. On vous le recommande chaudement ! En attendant, voici la bande annonce :

Ça (Il est revenu) – Bande Annonce

Loading Facebook Comments ...

Pas de réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

↓