Olive et Tom

Olive-et-Tom

Le Jeune Olivier est un footballeur au talent incroyable qui joue pour la Newteam. Il est entraîné par Roberto, une ancienne gloire du foot, et rêve aux plus grands trophées. Mais avant la gloire, il faut encore gagner des matchs…

Olive et Tom, champions de foot (qu’on connaît plus simplement raccourci en Olive et Tom) est un animé japonais de 128 épisodes, créée en 1983 d’après le manga Captain Tsubasa, et c’est pour moi une des séries d’animation les plus étranges des années 80 – et pas seulement parce que je n’aime pas le foot. Mais l’EURO 2016 se terminant, c’était la période parfaite pour vous en parler. Ah oui et je n’ai jamais compris pourquoi le héros s’appelle Olivier et que dans le titre (et le générique que vous allez pouvoir écouter en fin d’article) on l’appelle « Olive ». Hommage à la nana de Popeye ?

En France, la série a été diffusée à partir de septembre 1988 sur La Cinq dans « Youpi ! L’école est finie » (qui s’en souvient ?). Le dessin-animé sera renommé Olive et Tom lors des rediffs à partir de 1991 dans le Club Dorothée sur TF1 – et oui encore. Depuis la série est passée sur France 5, Canal+ et Mangas… Il y a eu également Olive et Tom : Le Retour (Captain Tsubasa: Road to 2002) qui résume de manière raccourcie la série d’origine et poursuit l’histoire.

La morale d’Olive et Tom c’est qu’il suffit de croire à ses rêves pour qu’ils se réalisent. Le principe est simple comme un match de foot, chaque épisode dévoilant un élément de la vie des joueurs pendant qu’ils font leur match. Mais c’est complètement fou car c’est du foot psychologique, comme quand Olivier parcourt tout le terrain, et arrivé proche des cages va se remémorer un épisode important de sa vie et faire un flashback, le con. Et puis ça va durer 4-5 épisodes avant de revenir au but, sans qu’il y ait le moindre suspens sur le fait qu’il arrive ou non à marquer. Spoiler : à la fin c’est la Newteam qui gagne.

olive-et-tom-equipe

Et puis il y a des idées complètement folles, par exemple le ballon de foot semble toujours ovale, et la vitesse incroyable. Le terrain lui-même est courbe si bien que quand on est au niveau d’une cage, on ne peut pas voir l’autre cage, comme si elle était à l’autre bout de la Terre. Ça rajoute surement du suspens me direz-vous. De la même façon comme on ne voit jamais précisément le terrain et que les actions sont toujours centrées sur deux joueurs on se demande combien il y a de joueurs en tout sur ce maudit terrain. Ce terrain est une vraie anomalie spatio-temporelle. Déjà Olivier semble avoir toujours le temps de réfléchir (on le saurait si les footeux étaient des philosophes #humour), il se parle seul ou à son ballon et a parfois le temps de se remémorer toute une coupe du monde. Einstein a lui même dit que concernant le temps tout est relatif m’enfin… Du coup des étudiants japonais se sont amusés à calculer la taille réelle du terrain qui ferait donc… 18 km !!! Également ils ont calculé que quand les joueurs accéléraient et que tout le décor devenait flou autour d’eux, ils pourraient atteindre des pointes à 150 km/h ! Et comble du comble : des tribunes toujours immenses et toujours remplies. Comme si toute la ville se déplaçait pour voir des équipes de juniors s’affronter !

olive-tom-technique-foot

Enfin si vous êtes fans d’Olive et Tom, sachez qu’à l’occasion de l’EURO 2016, TF1 vous propose actuellement les 128 épisodes gratuitement en streaming ! Pour regarder le japanime, il suffit de se rendre sur la page de la plateforme TF1 Xtra. Avis aux nostalgiques, on ne sait pas combien de temps la chaîne va laisser les épisodes en ligne. Sinon il y a aussi la solution DVD sur Génération Souvenirs. Et si vous trouvez que j’ai trop clashé la série – que je regardais quand même parfois du coin de l’œil en faisant mes devoirs après l’école – n’hésitez pas à partager vos meilleures souvenirs de la série sur le dépassement de soi en commentaire !

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de compléter le CAPTCHA. *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

↓