Minus et Cortex

minus_et_cortex dessin animé Minikeums

« Dis, Cortex, tu veux faire quoi cette nuit ?
– La même chose que chaque nuit, Minus. Tenter de conquérir le monde ! »

J’espère que ce fameux dialogue vous rappelle des souvenirs puisqu’il s’agit évidemment des deux répliques que l’on entend au début de tous les épisodes de Minus et Cortex, sur lesquelles débute le générique. Minus et Cortex est donc vite résumé : il s’agit de deux souris de laboratoire qui veulent conquérir le monde.

Cortex le cérébral (comme l’indique son nom) est le chef du duo. Par contre les expériences de laboratoire n’ont semble-t-il pas fonctionné sur Minus qui a une intelligence plus que limitée. Bien sûr le sel du dessin animé venant du fait d’opposer ces deux personnalités que tout oppose a priori. Nommée Pinky and the Brain en VO, La série est très vite devenue culte alors qu’elle ne compte au final que 65 épisodes de dix minutes. En France, la série a été popularisée par les Minikeums sur France 3 qui la diffusait, même si elle avait déjà été diffusée sur Canal+ dans Décode pas Bunny dés 1996. C’est ensuite Cartoon Network qui en récupérera les droits. Fait amusant, les Animaniacs (autres personnages de Warner) apparaissent régulièrement dans la série.

Cortex est un vrai mégalomane – évidemment il veut conquérir le monde et embrigade Minus qui ne rêverait que de manger et jouer. Il est de fait souvent irritable, paraît très froid, avec un sens de l’humour mordant, et sa grosse tête reflète bien son nom : son intelligence est très développée. Minus par contre est un gentil imbécile, doux et inoffensif. Il est également tout l’inverse physiquement : grand, mince, avec de grandes dents alors que Cortex est petit et trapu. Le pauvre Minus adore se compter les doigts de pieds ou manger des pizzas ou encore trouver de nouveaux jeux stupides. Tous les jours Cortex élabore un nouveau plan pour s’échapper de sa cage et conquérir le monde, mais chaque épisode termine de la même façon : un détail qu’il avait oublié détruit totalement son plan génial et renvoie les deux souris dans leur cage. « Détail » souvent comique, dû ou pas à l’étourderie de Minus !

Minus et Cortex

Pour les enfants, le dessin animé est simplement amusant, mais quand on grandit on se dit que les deux souris n’ont surement pas une vie facile et ont été les proies d’expériences scientifiques qui ont plus (Cortex) ou moins (Minus) réussi. On peut dire que même dans sa bêtise apparente, Minus a développé une intelligence plus importante que la plupart des souris même si elle est largement en-dessous de Cortex. D’ailleurs les deux souris se gardent bien de révéler aux scientifiques qu’elles savent parler, réfléchir et même se déplacer sur deux pattes comme les humains. Cortex élabore toujours ses plans soit sur des inventions de son cru, soit en exploitant avec malice les conflits politiques qui déchirent le monde, petit clin d’œil à la société actuelle. Cortex s’appelle the BRAIN en VO (« Le Cerveau ») qui est un acronyme de Biological Recombinant Algorithmic Intelligence Nexus. Malgré sa froideur, je me souviens que Cortex tombe quand même amoureux lors d’un épisode de la série.

Je me souviens aussi d’un épisode où l’on apprend les origines de Cortex alors qu’il est hypnotisé par Freud (sic) on apprend que petit il vivait dans une canette de soda avec ses parents et qu’il a été enlevé par les scientifiques pour être mis en cage. Il était stupide à l’époque et avait un ami Hamster nommé Boule de Neige. Les deux ont été mis dans une machine qui leur a donné cette formidable intelligence, mais Boule de Neige voulant diriger le monde tel un dictateur, les anciens amis sont maintenant ennemis jurés.

minus et cortex dessin animé années 90

J’ai moins de souvenirs sur le passé de Minus, si ce n’est qu’il est aussi issu d’expérimentations. Minus est profondément gentil, alors qu’il se fait souvent taper et insulter par Cortex, il le voit simplement comme son meilleur ami avec qui il est heureux de passer du temps. Ironiquement alors qu’il est plus stupide, Minus est moins asocial et plus adapté au monde qui l’entoure : il adore la télévision et toutes les coutumes humaines. Ce qui fait que dans certains épisodes, Minus s’adapte mieux et offre à Cortex une solution que son super cerveau rigoureux n’aurait pas envisagé. Minus a aussi quelques capacités étonnantes dues au expérimentations, comme la lévitation et la télékinésie (qu’il contrôle mal).

Dans les plans complètement fous des souris pour contrôler le monde citons : la tentative de vol de tous les réveils des habitants de la Terre pour qu’ils ne se réveillent plus. Ou encore devenir des stars de la musique country en essayant de faire passer un message subliminal dans une chanson, qui forcerait les humains à leur céder le pouvoir. Encore une ? À l’aide d’un scaphandre, les souris ont tenté de contrôler un cyclone de l’intérieur pour dévaster les continents. Elles sont folles ces souris.

Et le pire c’est que dans un épisode elles ont bien failli réussir à s’emparer du monde, le seul épisode où Cortex laisse Minus s’occuper du plan de la conquête ! Vous en souvenez-vous ?

Vous aimiez Minus et Cortex les amis ?

  • menelik
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    tang
  • menelik
    Publicité chocolats Treets
    Gâteau Yes des années 80
    tang
  • Loading Facebook Comments ...

    Pas de réponses

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Merci de compléter le CAPTCHA. * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

    ↓